Pages hebdo Histoire
 

L’histoire c’est l’histoire

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.06.17 | 12h00 Réagissez

 
	Nous avons vu à la télé la pièce où il y a eu la réunion des 22 à Salembier ; là se pose la question de savoir pourquoi on ignore la maisonnette où il y a eu la naissance du 1er Novembre FLN-ALN 1954 ?
Nous avons vu à la télé la pièce où il...

Par Aknouche Hamdane
Tadj-Eddine


SMA-PPA-MTLD

Membre ALN-MALG.

Défendre l’histoire de la Révolution du 1er Novembre 1954 et les Scouts musulmans algériens (SMA) est un devoir et un honneur.
Suite à l’article paru le 09/11/2016 en page 9 du quotidien national Horizons, sous le titre «d’anciens scouts honorés», dont je salue cette action contre l’oubli, mais une question se pose : de quels scouts on parle? Car je suis un ancien Scout musulman algérien (SMA) et fier.

Pendant l’occupation française en Algérie, il y avait beaucoup d’organisations scouts : scouts catholiques, scouts juifs, scouts pères blancs, éclaireurs de France, etc. Il y a bien un groupe SMA El Hilal de Tizi Ouzou du chef scout SMA feu Boubrit, qui faisait partie du comité des SMA. De ce fait, de quels scouts doit-on parler, car ce sont les SMA qui ont participé la préparation de la Révolution du 1er Novembre 1954 et non les autres organisations qui étaient en général des organisations de pieds-noirs.

D’ailleurs, la réunion des 22 a été organisée au quartier Salembier (El Madania actuellement) chez feu Liès Derriche qui était un SMA. La réunion des six qui déclenchera la lutte armée le 1er Novembre 1954 contre l’occupation française s’est tenue à la Pointe Pescade (Raïs Hamidou actuellement) qui faisait partie de la commune de Saint-Eugène (Bologhine) dans une maisonnette (douira) chez le chef SMA, Mourad Boukechoura, qui a été mon chef scout SMA groupe El Widad de Bologhine (voir photo ci-contre : debout de gauche à droite, Boukechoura Mourad, Bouadjemi Abderahmane, Sifi Mustapha et Tadjr Ali ; accroupis de gauche à droite : Lamali Djaffar, Benredouane Hassen et Aknouche Mohamed Nasser Eddine).

Auparavant, cette douira servait de refuge aux membres de l’OS qui venaient de Constantine, Oran, de l’extérieur de l’Algérie. Boukechoura Mourad habitait avec son frère Abdelmadjid une pièce chacun avec leurs enfants, l’autre pièce servait pour les membres de l’OS, malheureusement la maisonnette (douira) a été transformée pour quel but ; là est la question. A ce que je sache, la réunion des six s’est tenue dans cette maisonnette et non dans les escaliers, comme on nous la montre à la Télévision algérienne lors de la célébration du 23 octobre 1954.

Par contre, à la télévision algérienne on nous a montré en Kabylie la pièce avec la machine à écrire et la ronéo où fut transcrite la déclaration du 1er Novembre 1954. Aussi, nous avons vu à la télé la pièce où il y a eu la réunion des 22 à salembier ; là se pose la question de savoir pourquoi on ignore la maisonnette où il y a eu la naissance du 1er Novembre FLN-ALN 1954 ?
Le FLN n’a jamais allumé des bougies à son anniversaire le 23/10/1954.

A cet effet, je demande au frère moudjahid Abdelaziz Bouteflika, président de la République algérienne démocratique et populaire, de sauver la mémoire du 1er Novembre 1954.

Nous mourrons tous et restera le 1er Novembre 1954. De cette grande Révolution algérienne qui a inscrit son nom dans les grandes révolutions mondiales. Que dieu protège l’Algérie !
La maisonnette (douira) de la naissance du 1er Novembre 1954 et FLN-ALN le 23/10/1954 est la propriété du peuple algérien. Si ce musée n’est pas reconnu comme lieu de la naissance du 23 octobre 1954, du 1er Novembre 1954 FLN-ALN, les générations à venir auront perdu un des monuments de notre chère Révolution.
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...