Pages hebdo France-actu
 

Religions

Les représentants de l’islam en France indignés par les propos de Manuel Valls

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.11.17 | 12h00 Réagissez


La Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris et Musulmans de France (ex-UOIF) ont qualifié hier les récentes attaques de l’ex-Premier ministre français, Manuel Valls, contre l’islam d’«indignes»  et d’«inadmissibles». Lors d’un débat à Madrid, organisé mardi dernier par le quotidien El Pais, Manuel Valls a affirmé qu’il y avait dans la société française un problème avec l’islam et les musulmans. Tous les pays souffrent d’une crise d’identité culturelle à cause de la mondialisation, de la crise politique, des réseaux sociaux, des problèmes des réfugiés : des problèmes naissent dans nos sociétés, par exemple dans la société française, le problème de l’islam, des musulmans. Tout cela nous interroge sur ce que nous sommes, a-t-il dit dans la langue de son pays natal espagnol.

A cet effet, la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris et Musulmans de France ont tenu  à exprimer leur consternation et leur grande indignation face à ces propos qui jettent l'«opprobre» sur toute une communauté cultuelle, estimant que ces propos sont d’autant plus   inadmissibles qu’ils sont proférés par une personnalité qui a assumé les plus hautes responsabilités de l’Etat, responsabilités qui exigent   discernement, retenue et mesure.  Dans un communiqué parvenu à l’APS, sur lequel la signature du président du Conseil français du culte musulman (CFCM) ne figure pas, les signataires,   Dalil Boubakeur et Amar Lasfar, ont rappelé à l’ex-Premier ministre sous la   présidence de François Hollande que  l’immense majorité des musulmans en France vivent leur foi dans la paix et la sérénité et qu’ils œuvrent sans   relâche en faveur du vivre-ensemble, de la fraternité et du bien-être de tous, dans une communauté de destin. Pour les signataires, les musulmans de France ont à défendre loyalement (la) devise républicaine, dont la laïcité régulièrement malmenée et dévoyée ici et là, voire hystérisée, soulignant que la montée de discours similaires à celui de l’extrême droite est l’un des dangers qui menacent  l’unité de la France.

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...