Pages hebdo Etudiant
 

Université de la formation continue

Vers la disparition de l’UFC ?

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.10.17 | 12h00 Réagissez

Le personnel de l’UFC d’El Tarf a observé lundi une journée de protestation en débrayant et en fermant ses locaux du campus de Metroha, à El Tarf. La raison ?  Le mépris affiché par le rectorat de cette université qui se trouve à Alger et qui a des démembrements dans les 48 wilayas.

La grève est nationale, selon la secrétaire général de la section syndicale et en accord avec une résolution de l’assemblée générale de ce syndicat qui s’est tenue à Dély Ibrahim (Alger) le 15 octobre.

En juillet dernier, les UFC régionales recevaient une instruction verbale du recteur de l’UFC leur intimant l’ordre de ne plus procéder à l’inscription de candidats au bac UFC pour l’année 2017-2018. Et la déléguée syndicale de nous dire encore que la meilleure preuve, c’est que le site d’inscription en ligne sur le site de l’UFC est fermé depuis cette date. Pas de candidats au bac UFC, cela veut dire qu’il n’y aura pas d’année préparatoire en 2017-2018. Qu’est-ce que cela peut bien signifier ? L’UFC prépare, on le sait, une mue vers le système LMD pour être en adéquation avec l’université classique. Y a-t-il un rapport ? Tous nos efforts pour entrer en contact avec le rectorat se sont avérés vains. Les nombreux numéros de téléphone trouvés sur les sites ou communiqués par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sont en dérangement. Sur les lieux, les personnes rencontrées les ignorent et ne montrent pas beaucoup d’enthousiasme à les fournir. Il y a 500 étudiants inscrits à l’UFC d’El Tarf et 90 000 dans tout le pays. Pour le personnel, c’est la liquidation de l’UFC qui se prépare et selon nos interlocuteurs, on parle d’un nouveau statut avec des réformes, mais sans y associer les partenaires sociaux qui ignorent tout de ce qui se mijote. En effet, niveau communication, il y a manifestement un manque criant ; l’UFC aurait pu faire l’économie de cette contestation. D’autant plus qu’il n’y a rien d’officiel, car ce doit être un arrêté de même nature que celui qui l’a créée, pour fermer l’année préparatoire de l’UFC.
 

Slim Sadki
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie