Pages hebdo Etudiant
 

Une conférence à Oran sur «L’internationalisation à travers l’enseignement de l’anglais»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.01.18 | 12h00 Réagissez

Une conférence ayant pour thème «L’internationalisation à travers l’enseignement de l’anglais à des fins spécifiques» se tiendra prochainement à Oran, a-t-on appris du vice-recteur de l’Université des sciences et de la technologie «Mohamed Boudiaf» (USTO-MB).

Cette rencontre de dimension régionale, réunissant différents établissements universitaires dans l’Ouest du pays, est prévue vers la fin du mois en cours à l’USTO-MB.  Il s’agit d’une mission d’assistance technique organisée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le Bureau national du programme de mobilité internationale «Erasmus+» (NEO) et ce, dans le cadre de la coopération avec l’Union européenne.

Les experts algériens et étrangers, animateurs de cette séance, interviendront à cette occasion sur l’importance de l’enseignement de l’anglais et le développement de modules spécifiques à même de favoriser la mobilité des étudiants et chercheurs à la faveur du programme «ERASMUS+», a indiqué le vice-recteur.

Soulignant l’intérêt de cette rencontre, M. Hammou a fait observer qu’elle intervient dans un contexte marqué par le fait que l’Algérie a renforcé sa   coopération inter-universitaire au sein du bassin méditerranéen suite à la signature, le 1er décembre dernier à Rome, de la Déclaration commune sur Erasmus de la Méditerranée.

La Déclaration, qui a été signée par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, vise également à «multiplier les possibilités de rencontres et de dialogues entre les étudiants et les jeunes chercheurs de la rive sud et de la rive nord de la Méditerranée».

L’USTO-MB dispose, pour rappel, d’un Centre d’enseignement intensif des langues (CEIL) où, en plus de l’anglais, plusieurs autres langues étrangères sont dispensées, à savoir l’allemand, le chinois, l’espagnol, le français, le japonais, le russe et le turc. «La maîtrise de ces langues facilite la mobilité des étudiants et des jeunes chercheurs dans le cadre des programmes d’échanges et de partenariat conclus par l’USTO-MB avec différents établissements universitaires de par le monde», a fait valoir le vice-recteur.

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...