Pages hebdo Etudiant
 

Un séminaire sur le rôle des médias dans la préservation de la culture sera organisé en mai prochain

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.04.17 | 12h00 Réagissez

Le département des sciences humaines de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou organisera les 22 et 23 mai prochain un séminaire national sur le rôle des moyens de l’information et de la communication dans la préservation de la culture nationale, a-t-on appris mardi du recteur du département.

Des chercheurs et des enseignants issus des différentes universités du pays prendront part à cette rencontre scientifique, première du genre, visant à mettre la lumière sur le rôle des médias nationaux dans la protection de l’héritage culturel local, des invasions étrangères prônées par les grandes compagnies mondiales des technologies de l’information et de la communication, a expliqué Tessa Ahmed, président d’honneur de l’événement. L’évolution des médias et des technologies de l’information et de la communication n’est pas sans conséquences sur les populations qui consomment le produit diffusé, mettant ainsi en péril leurs spécificités et leurs propres identités culturelles, a-t-on indiqué dans l’argumentaire du séminaire. En Algérie, comme dans d’autres pays en développement, les médias locaux se trouvent dans l’incapacité d’engager de véritables actions capables de promouvoir et de préserver la culture locale, d’où la nécessité d’engager des réflexions sur les plans culturel, social et historique puisqu’il s’agit également de préserver la mémoire collective des Algériens, a-t-on affirmé. Le principal objectif de ce rendez-vous consiste à faire converger les différents points de vue des chercheurs pour avoir une vision complète et globale sur le phénomène de l’invasion culturelle et les moyens de lutte contre sa propagation au détriment des cultures locales, a-t-on affirmé. C’est aussi une occasion de dégager des mécanismes de persuasion qui seront utilisés par les médias en direction du public, dans l’espoir d’empêcher les cultures étrangères de prendre le dessus sur les références identitaires locales du peuple algérien.

Les participants étudieront, par ailleurs, les expériences des médias étrangers et les moyens utilisés dans la diffusion de leur culture, tout en tirant profit des dispositifs techniques et organisationnels employés, en vue de jeter les bases d’une stratégie de sauvegarde de la culture historique et de la mémoire collective de l’Algérie via les moyens de communication et d’information et les nouvelles technologies dans le domaine. Les initiateurs veulent également sensibiliser les participants sur la nécessité d’investir sur l’enfant en tant que capital humain dans le processus de l’inculcation des valeurs culturelles de ses ancêtres et la lutte dans les invasions étrangères, a-t-on relevé. Tous ces points seront débattus dans le cadre de trois principaux axes, à savoir l’effet des moyens de l’information et de la communication sur le récepteur, la culture locale, de la genèse à la disparition, et les médias et la culture locale, a-t-on fait savoir.
 

APS
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...