Pages hebdo Etudiant
 

Kada Zaoui. Fondateur de El Jazair Taqraa

Pour que tout le monde lise

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.04.17 | 12h00 Réagissez

D’une page Facebook à blog, de start-up à entreprise, il a suffi au jeune entrepreneur, Kada Zaoui, de quelques mois pour fonder sa maison d’édition et initier une dizaine d’activités autour du livre. Depuis l’organisation de la rencontre «El Jazaïr Taqraa», Kada s’est illustré en mettant le livre au cœur de son engagement culturel et social. Une passion qui devient un projet d’entreprise.

Décrivant avec passion ses nombreux projets dédiés à l’univers de l’édition et du livre, Kada Zaoui, jeune journaliste, blogueur et entrepreneur social, a créé la plus grande rencontre entre lecteurs du pays.

Ce rendez-vous annuel regroupe des passionnés de lecture comme lui, attise la curiosité et attire de nouveaux lecteurs, curieux de découvrir cette manifestation culturelle. Depuis, il a su mobiliser les lecteurs des différentes wilayas, afin de créer un réseau de partage et d’échange à travers les réseaux sociaux.

Ces derniers sont un outil pédagogique qui maintient l’interactivité et génère d’autres actions littéraires. «Il est important que le lecteur reste connecté à l’environnement de la lecture. Ceci préserve le lien et maintient cet engouement pour la lecture. Plus on multiplie les plates-formes et mieux nous mobilisons un lectorat fidèle», explique-t-il.

«Nous gagnons également de nouveaux lecteurs assidus», affirme le jeune diplômé en sciences politiques originaire de Mostaganem. Inspiré et inspirant, Kada Zaoui, 27 ans, a fondé une maison d’édition pour les jeunes auteurs désireux de se faire publier. «Il est difficile pour un jeune de publier en Algérie, surtout quand il s’agit de sa première publication. Souvent, le jeune auteur fait face à un manque de considération et quelques fois de confiance» ajoute Kada, en soulignant qu’il y a des talents cachés, le défi est souvent d’aller les chercher et de leur expliquer la démarche.

 

PARCOURS

En arrivant à Alger en 2013, Kada pensait intégrer le milieu des médias et poursuivre sa démarche d’écriture. Les choses ne se sont pas déroulées comme il le souhaitait, certaines rencontres l’ont retardé sur ses projets. D’autres ont été salvatrices, au point de lui ouvrir les portes d’une rédaction. Un jour, Kada réussit son intégration et rejoint le journal arabophone Al Maqam, où il a occupé différents postes. D’abord journaliste dans la rubrique culturelle, puis responsable de rubrique.

Quelques mois plus tard, le jeune journaliste intègre la chaîne Echourrouk TV, qu’il quittera un an plus tard pour créer une agence de production audiovisuelle avec le soutien de l’Ansej. Kada se distingue par ses idées innovantes et uniques qu’il initie, comme pour l’événement «El Jazair Teqraa» lancé en 2015 sur Facebook.

Au début, l’événement se voulait une invitation citoyenne afin d’encourager à la lecture, le succès a été immédiat et les initiatives se sont multipliées grâce à des partenaires qui ont du flair, à l’exemple de l’entrepreneur Abdallah Mallek, manager de «Sylabs», un espace de coworking situé à la Grande-Poste. «Le but premier de cette manifestation était de regrouper des citoyens autour du livre et d’initier un effet boule de neige afin de sensibiliser sur la lecture», explique Kada Zaoui «Nous avons mobilisé de nombreux lecteurs, venus des autres wilayas, au Jardin d’Essai pour une lecture commune. Depuis cette première initiative à ce jour nous avons fondé une maison d’édition. D’autres projets se sont mis en place naturellement, les idées ne manquent pas, la volonté est plus grande pour mieux faire à toute occasion», dit-il.
 

CARAVANE

Au cœur de toutes ses démarches pour promouvoir le livre, Kada a réussi depuis quelques mois à installer une véritable machine pour mettre en valeur les jeunes auteurs qu’il édite et le goût de la lecture. Pour la maison d’édition qu’il a fondée, les futurs auteurs sont invités à soumettre leurs manuscrits dans la langue de leur choix, des traductions sont également dans la collection proposée depuis le mois de janvier.

D’ailleurs, les livres édités sont disponibles et présentés dans des expositions de livres et des Salons organisés dans les wilayas. «Nous souhaitons mettre à disposition nos livres à un plus grand nombre de lecteurs et encourager les échanges. Nous sommes présents en ce moment à l’université de Bouzaréah, nous irons également à Koléa et prochainement à Constantine ou dans une autre région», annonce Kada Zaoui (pour connaître toutes les dates de participation veuillez consulter la page Facebook de l’initiative :

www.facebook.com/dzreads, Ndlr). Toujours dans le cadre de la promotion des livres édités par sa maison d’édition Kada avoue que plusieurs universités l’ont sollicité pour animer des activités culturelles et littéraires, plusieurs campus sont prêts à l’accueillir. «Pour la prochaine rentrée universitaire, nous irons dans les universités afin de nous rapprocher plus de l’étudiant et l’encourager à la lecture», souligne-t-il. D’ailleurs, pour faciliter l’acquisition des livres durant les expositions et les Salons dédiés aux livres, des offres promotionnelles sont proposées «En fixant le prix du livre à 300 DA et en offrant des promotions tout au long de l’année, cela permet de fidéliser le lecteur», précise-t-il.

Géolocalisation

D’autre part, Kada, en entrepreneur chevronné, est sur le point de créer un annuaire complet des bibliothèques et des librairies de toutes les wilayas, en commençant par Alger. «A travers le guide que nous élaborons, nous voulons faciliter l’accès aux bibliothèques et librairies. C’est-à-dire que pour un visiteur de Djelfa qui vient à Alger, ou un visiteur de Mostaganem qui se déplace à Oran, il aura en sa possession toutes les indications de géolocalisation du lieu en question, ainsi que d’autres informations liées à la disponibilités des livres, etc.», explique Kada Zaoui. Cette cartaographie permettra aux lecteurs de naviguer de librairie en maison d’édition pour se faire une idée des nouveautés et des titres disponibles.

Cela dit, le projet n’en reste pas là, puisque une version imprimable du guide sera mise en vente prochainement. Au-delà de cette application ludique du réseau de lecteurs, des éditions et de la promotion du livre dans les universités, Kada a l’intention de lancer un site de vente pour faciliter davantage l’acquisition de livres pour les lecteurs qui n’ont pas à leur disposition des librairies, des clubs de lecture «Cette plate-forme de vente, qui sera un site fonctionnel, permettra à des lecteurs de Tamanrasset, d’Illizi ou autres wilayas éloignées des réseaux de distribution classiques d’avoir les dernières parutions en un temps record ! Il suffira d’aller sur le site, une fois lancé, et d’acheter les livres choisis.

Le lecteur recevra son produit par la poste en s’acquittant d’un paiement par CCP», s’enthousiasme l’innovateur Kada, l’exemple parfait de celui qui ne se résigne pas quand les choses deviennent difficiles ou inaccessibles en apparence.

Faten Hayed
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie