Pages hebdo Etudiant
 

Nadia Ykhlef. Vice-rectrice chargée des relations extérieures, de la coopération, de l’animation, de la communication et des manifestations scientifiques à l’université des Frères Mentouri - Constantine I.

Nous préparons deux nouvelles licences professionnelles

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.07.17 | 12h00 Réagissez


- Quelle évaluation faites-vous du projet Coffee ?

La Co-construction d’une offre de formation à finalité d’employabilité élevée (Coffee) est un projet proposé, dans le cadre du projet Erasmus + Renforcement des capacités dans le domaine de l’enseignement supérieur.  Le projet Coffee vient à un moment de grand changement dans la société algérienne, entre la reforme LMD dans l’ES et la nécessité de former pour répondre aux besoins d’un secteur économique en expansion et à forte demande de main-d’œuvre qualifiante.

Dans ce contexte, la professionnalisation des diplômes fait partie de la feuille de route du gouvernement jusqu’à 2024. Elle est l’une des priorités du MESRS, avec l’institutionnalisation des relations université-entreprises. Ce pendant le MESRS dans son diagnostic sur la professionnalisation de l’offre de formation affiche le manque de méthodologie de construction pour la création des diplômes professionnels, d’où l’importance du projet Coffee.

Ainsi, sur la première année de réalisation de ce projet à travers un plan d’action établi avec les différents partenaires membres, plusieurs tâches sont réalisées. Il s’agit d’abord d’établir une «matrice structurelle des licences professionnalisantes, LP» pour la formation de cadres moyens directement employables, ensuite, la mise en place d’une méthodologie de co-construction de LP avec le secteur socio-économique, (formation des formateurs, en particulier pour les enseignements transverses : communication, anglais professionnel, projet professionnel et personnel de l’étudiant (PPPE), relations avec les entreprises et gestion des stages, entrepreneuriat et gestion de l’entreprise.

Deux enseignants par université partenaire sont formés. Et co-construction de 9 matrices structurelles de LP, seulement sept LP sont habilitées et seront ouvertes en septembre 2017. Dans la 1re vague de ces LP l’UFMC1 ouvre une LP spécialité  «Gestion, logistique et transport» de la filière «Ingénierie des transports et domaine“ sciences et techniques”».)

Le bilan des acquis de cette première phase du projet est très positif, presque la totalité des objectifs sont réalisés avec l’ouverture de sept LP à forte employabilité en septembre 2017 et le lancement de la 2e vague de LP — prévues en septembre 2018.

- Le lancement de la nouvelle licence professionnelle répond-elle a un besoin local exprimé ?

Tout à fait, l’analyse des lieux faite lors de la réflexion pour la proposition de la licence professionnelle “Gestion, logistique et transport”, à travers le questionnaire établi par le projet Coffee et adressé aux entreprises, l’enquête de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) et les multiples rencontres organisées avec les acteurs du secteur de transport à Constantine et à l’échelle nationale (SNTF, Setram, TVE, Elemo..), révèle une demande accrue en cadres moyens maîtrisant la logistique et la gestion des transports.

La LP “Gestion, logistique et transport”, par son contenu et sa structure vise à atteindre l’objectif qui consiste à former des cadres techniques intermédiaires, dotés de compétences techniques leur permettant d’intervenir à tous les niveaux de la chaîne logistique dans un contexte national ou international : approvisionnement, production, gestion d’entrepôts, transport et distribution), mais aussi dans des fonctions support en relation avec la logistique (marketing, gestion de données, système d’information).

- Quel sont les futurs projets ?

Pour l’UFMC1, nous sommes sur la préparation de deux autres licences professionnelles avec l’accompagnement des experts proposés par le projet Coffee. Il s’agit de LP : gestion, traitement et valorisation des déchets (GTVD), filière  Sciences de l’environnement, domaine SNV, et de la LP : développeur d’applications en imagerie médicale, filière Sciences et technologie, domaines ST, SM. Ces deux licences répondent fortement à une demande qui se fait sentir dans les domaines concernés.

 

Yousra Salem
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...