Pages hebdo Etudiant
 

Centre de recherche en biotechnologie (CRBT) de Constantine

La recherche appliquée à la santé intéresse les Américains

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.10.17 | 12h00 Réagissez

Une délégation universitaire américaine de professeurs et académiciens, en physique, chimie, biotechnologie et management a assisté hier au CRBT à une rencontre sur la recherche.

C’était plutôt une présentation des disponibilités et avancées des différents pôles universitaires de Constantine. Avec force détails, le directeur du CRBT, ainsi que ses collègues responsables des trois universités, de l’Ecole nationale de biotechnologie, Ecole polytechnique et l’Ecole normale supérieure, ont dressé chacun un tableau des compétences de son institution dont les secteurs de la recherche et les projets en cours.

Ce rendez-vous dédié à la matière grise est censé répertorier les capacités universitaires dans différents domaines de prédilection, selon les
besoins économiques, mais surtout en réponse aux prospections de la délégation américaine, laquelle est composée de cinq éminents professeurs, dont le physicien émérite Noureddine Melikechi qui a contribué avec une équipe de la NASA au lancement d’une sonde spatiale en direction de la planète Mars à l’effet d’obtenir des informations cruciales sur cette dernière à travers un micro-imageur à distance. «La délégation américaine s’intéresse aux projets de recherche en biotechnologies appliquées au secteur de la santé, particulièrement. Qui peut mieux répondre à cette demande que Constantine, pôle par excellence de biotechnologie et de pharmaceutique, entre autres», nous expliquera le directeur du CRBT, le Pr Azioune.

«A travers le débat, nous allons cibler la nature du partenariat en insistant sur ce que l’on ne peut pas maîtriser en termes de recherches. Nous ne ferons pas juste de la recherche, mais de la recherche pour produire», précisera notre interlocuteur. Le Pr Djekoun, recteur de l’université Mentouri (Constantine1), a abondé dans le même sens : «Nous allons aborder les questions liées aux biotechnologies, santé et agriculture. La thématique santé est un pivot dans cette démarche, d’ailleurs j’ai basé mon intervention sur cet axe. Nous espérons que ce premier contact donnera à la délégation américaine une idée exhaustive sur nos perspectives, l’objectif étant de fructifier la coopération algéro-américaine dans ce domaine».

Naïma D.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie