Pages hebdo Etudiant
 

Rencontre internationale à l’université Oran 2

La formation en langues de spécialité, à la recherche de la qualité

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.04.17 | 12h00 Réagissez


Les participants à un colloque international sur le thème «Langues, employabilité et enseignement supérieur», ouvert ce dimanche à Oran, ont insisté sur la nécessité d’assurer une formation de qualité en matière de langues de spécialité. Les techniciens des langues, les enseignants de spécialité et les experts doivent travailler en commun pour assurer une formation de qualité en matière de langues de spécialité et augmenter les chances des diplômés de trouver un travail, ont recommandé les participants, lors de cette rencontre internationale organisé à l’université Oran 2 Mohamed-Benahmed, à Belgaïd, en présence d’un panel d’universitaires algériens et étrangers venus de neuf pays. Le Dr. Idir Nacéra, enseignante à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, a jeté un regard critique sur la formation des traducteurs en Algérie, proposant l’introduction de matières spécialisées dans les programmes de traduction technique en Master 2. Elle a préconisé une prise en compte des besoins réels du marché et de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la formation. Le doyen de la faculté des langues étrangères de l’université Oran 2, Pr   Seddiki Aoussine, s’est penché sur le thème des TIC comme outil d’enseignement dans les sciences humaines et sociales.

Il a insisté sur la mise en relation des différents partenaires des secteurs socio-économiques et de l’université dans une perspective d’optimisation des expériences en matière d’employabilité, aussi bien dans le secteur public que privé. Il a annoncé, à ce propos, l’adoption d’une stratégie de recrutement visant l’insertion des diplômés en langues étrangères, assurant que le Forum des chefs d’entreprise (FCE) s’est déclaré favorable au soutien du programme d’insertion professionnelle des diplômés de l’université d’Oran dans les différents secteurs. L’université est appelée à prendre en charge la formation et le perfectionnement des cadres des entreprises et leur accompagnement pour une mise à niveau des connaissances thématiques et pratiques, a-t-il ajouté. Plusieurs communications portant notamment sur l’impact des TIC sur l’enseignement des langues, ainsi que l’insertion des diplômés de l’université d’Oran 2, ont été présentées lors de cette première journée. Cette rencontre internationale, organisée en collaboration avec le laboratoire de traduction et de méthodologie de la faculté des langues étrangères, a vu également la participation de quelque 300 invités représentant 37 universités nationales, selon les organisateurs.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...