Pages hebdo Etudiant
 

Dr BENACHIR Djaouad. 37 ans, directeur d’études chargé des Applications spatiales à l’Agence spatiale algérienne (ASAL). Ingénieur en électronique, option contrôle. Docteur en traitement d’images à l’Université de Toulouse III, France.

L’exploitation des images fournit des informations précieuses permettant une prise de décision rationnelle et rapide

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.07.17 | 12h00 Réagissez


- Les secteurs utilisateurs de l’imagerie satellitaire font-ils systématiquement appel à l’Agence spatiale algérienne ?

Certains départements ministériels utilisent l’imagerie satellitaire et les Systèmes d’informations géographiques (SIG) en collaboration avec l’ASAL depuis plus d’une décennie. Depuis la création de l’Agence spatiale algérienne en 2002 et la mise en orbite de quatre satellites d’observation de la Terre, les deux derniers le 26 septembre 2016, le recours à la télédétection comme outil d’aide à la décision dans les différents secteurs nationaux prend de plus en plus d’ampleur.

Aujourd’hui, les investissements consentis par l’Etat doivent être rentabilisés et c’est à ce titre que l’ensemble des secteurs concernés et l’ASAL sont tenus de partager cet objectif. Ce qui s’inscrit dans le cadre des récentes instructions de Monsieur le Premier ministre en la matière.

- Quel est l’apport économique de l’imagerie satellitaire ?

L’apport économique se situe à deux niveaux :

Tout d’abord, les images issues des satellites ALSAT sont accessibles à des coûts très compétitifs et commercialisées en dinar algérien.
Par ailleurs, l’exploitation de ces images au service des secteurs économiques et stratégiques nationaux fournit des informations précieuses, permettant une prise de décision rationnelle et rapide s’appuyant sur des données géographiques, physiques et environnementales fiables et actualisées conformes à la réalité du terrain.

L’impact économique induit par la bonne prise de décision est très appréciable. Les exemples fournis dans les applications qui vous ont été présentées au Centre des applications spatiales (CAS) et le Centre des techniques spatiales (CTS) l’illustrent clairement.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie