Pages hebdo Etudiant
 

Tlemcen

L’Ecole supérieure en sciences appliquées s’ouvre sur le monde l’entreprise

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.06.17 | 12h00 Réagissez

L’Ecole supérieure en sciences appliquées s’ouvre sur le monde l’entreprise

Ouverte en 2009, l’Ecole préparatoire en sciences et techniques de Tlemcen prépare, en 2 ans, les étudiants aux concours d’entrée dans les grandes écoles nationales ou les écoles d’ingénieurs.

L’accès à cette grande école est sélectif. Elle est accessible aux bacheliers dans les séries Mathématiques et Techniques mathématiques et Sciences expérimentales et dont la moyenne obtenue au bac est égale ou supérieure à 13/20 pour la série Mathématiques et Techniques mathématiques et supérieure ou égale à 14/20 pour la série des Sciences expérimentales. Les capacités d’accueil de cette école sont limitées. Du coup, si le nombre de postulants est supérieur à la capacité d’accueil, la note exigée peut être revue à la hausse.

Les étudiants qui y accèdent subissent une formation pluridisciplinaire de qualité qui leur permettra d’intégrer les écoles nationales d’ingénieurs. Les enseignements sont dispensés sous la forme de cours théoriques, de travaux dirigés et de travaux pratiques. Ils sont soutenus par un consortium de grandes écoles françaises, en particulier l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon.

En 2016, l’Ecole préparatoire des sciences et techniques, qui jouit d’une excellente réputation justement illustrée par les résultats de ses étudiants qui se placent brillamment parmi les meilleurs dans les grandes écoles, est devenue l’Ecole supérieure en sciences appliquées. Désormais, elle propose des formations d’excellence d’ingénieurs en énergie et environnement et de master. «La promotion des énergies renouvelables constitue un des grands axes de la politique énergétique et environnementale algérienne, d’où la nécessité de former des experts en mesure d’accompagner cette transition énergétique. Autrement dit, il est temps de se donner les moyens de développer ces nouvelles technologies qui seront forcément les énergies de demain.

Cela passe inévitablement par une formation supérieure de qualité» explique Bouherit Rouissat, le directeur de cette école. Pour ce qui est des infrastructures pédagogiques et équipements, l’école dispose d’un cadre d’apprentissage adapté à sa mission. Elle est dotée d’une bibliothèque bien pourvue, qui compte un nombre important d’ouvrages, dispose d’une grande salle de lecture (140 places) d’un espace internet pour élèves, trois grands amphithéâtres de 204 places et 14 salles de cours et travaux dirigés de 35 places. Elle dispose également de 21 laboratoires dotés d’équipements modernes pour les différents travaux pratiques, une salle de visioconférences et une salle de conférences (160 places).

Pour augmenter sa capacité d’accueil, l’école sera bientôt renforcée par une nouvelle infrastructure de 1000 places pédagogiques en phase de construction.

Omar El Bachir
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie