Pages hebdo Etudiant
 

Université Constantine 3

Introduction d’un master de gestion des déchets

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.07.17 | 12h00 Réagissez

L’université Salah Boubnider Constantine-3 ouvrira à la prochaine rentrée 2017/2018 un nouveau master professionnel de gestion des déchets, en partenariat avec l’université allemande Rostock, a indiqué, hier, le recteur de cette université, Mohamed Bouras.

Ouvert en coordination avec l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), l’Agence nationale des déchets (AND) et les deux directions de wilaya de l’environnement et des ressources en eau, ce master comprendra 20 postes et initiera les étudiants aux modes de gestion durable et au recyclage des déchets, leur offrant la possibilité de créer en fin de   formation des microentreprises activant dans ce créneau, a précisé ce responsable.

Ce master sera encadré par des enseignants des deux universités de Constantine et de Rostock et des experts des deux pays, a ajouté M. Bouras, en notant que l’université de Constantine-3 offrira au total 23 spécialités nouvelles en master et lancera à l’avenir, en coordination avec la même   université allemande, deux masters sur les changements climatiques et la gestion de l’eau.

Les différentes facultés de l’université Salah Boubnider offrent au total 1300 postes de formation en master et ont ouvert 37 postes de doctorat en architecture, gestion des techniques urbaines et en sciences politiques et communication, a encore indiqué le recteur, qui a précisé que l’inscription en master, qui se déroule jusqu’au 26 juillet par internet, a permis à ce jour d’inscrire 700 étudiants.

L’université a, en cours d’exécution, un projet de création, de concert   avec l’Agence nationale de développement des PME, d’une maison de l’entrepreneuriat en vue de familiariser les étudiants avec les modalités et étapes de création d’une entreprise dans un souci de les rapprocher de l’environnement socio-économique.

Le recteur a fait état, en outre, d’un accord conclu avec la Confédération générale des entreprises algériennes pour permettre aux étudiants d’effectuer des stages pratiques et aux enseignants de mener des travaux de recherche au sein des entreprises. L’université Salah Boubnider a formé, au terme de l’année 2016-2017, environ 3800 diplômés en licence et master.
 

APS
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...