Pages hebdo Etudiant
 

L’événement « I speak» à l’UFMC

Deux jours de training et de workshops

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.04.18 | 12h00 Réagissez

The american corner», ou le coin américain de Constantine, abrité par l’Université Frères Mentouri (UFMC) a démarré ses activités avec l’organisation de l’événement «I speak», littéralement «Je parle».

Inaugurée le 27 février dernier par l’ambassadeur américain en poste à Alger, John Desrocher, ladite structure a donc initié la saison universitaire avec une manifestation pédagogique propre au pays anglo-saxon, celle de savoir manier le verbe et la rhétorique en perspective de la vie professionnelle.

Organisée en collaboration avec l’UFMC, la manifestation qui s’est déroulée du 28 au 29 mars dernier au niveau de la bibliothèque centrale «a réuni de jeunes étudiants de différents profils (niveau et spécialités) dans le but de renforcer leurs compétences personnelles en matière de prise de parole en public», a-t-on appris auprès du rectorat. A cet effet, des activités interactives — sous forme de formation et d’ateliers — ont été animées par les organisateurs afin de donner l’occasion aux participants de s’exprimer librement et de se faire entendre.

L’american corner, conçu en tant que structure souple émanant des ambassades américaines, active en partenariat avec les autorités et les institutions locales : «Sa mission est de mettre à disposition, en ce cas, de la communauté universitaire, une information actualisée et fiable sur les Etats-Unis dans les domaines de l’économie, l’éducation et de la vie sociale en général.

C’est une approche qui favorise la compréhension mutuelle entre la culture nationale et celle américaine». Ayant élu domicile au bloc des Lettres du campus central de l’UFMC, ce «coin», le cinquième du genre en Algérie, dispose d’un large éventail de livres traitant des sujets diversifiés comme l’histoire, la politique, le droit ainsi que la philosophie politique. Il est composé généralement d’une bibliothèque, une médiathèque, des accès à internet, tout en proposant des conférences, des expositions et des cours de langue. D’où l’événement «I speak» qui a vu une affluence relative compte tenu du timing de son organisation.

Ces deux jours de «Training and workshops» ont lieu pendant les vacances universitaires. L’ensemble des étudiants résidant hors wilaya étaient de facto exclus et n’ont pas pu profiter de ces cours. Les autres aussi n’ont pas eu vent de cette manifestation, notamment ceux qui suivent un cursus en dehors du campus central.

Interrogé à ce propos, Samir, un étudiant en Sciences de la technologie (ST) au campus de Chaâb Erssas, n’en avait aucune idée : «Je n’ai aucune idée de ce qu’est l’événement ‘‘I speak’’, encore moins sur son organisation.

Je n’ai vu aucune affiche concernant cette manifestation au niveau de mon institut.» Même avis pour un autre étudiant du campus Zerzara : «J’aurais aimé y participer pour apprendre à m’exprimer et utiliser les éléments de langage appropriés lors d’un entretien d’embauche. Savoir me valoriser et mettre tous mes atouts professionnels en avant me serait d’une grande utilité, moi qui serai diplômé cette année», soulignera-t-il.

L’information a toutefois était publiée sur le site électronique de l’université Mentouri, mais force est de constater que cela n’a pas été suffisant comme moyen de médiatisation de l’événement en question. Même le communiqué de presse nous a été envoyé le jour des débuts des activités.

Le programme de l’événement était pour le moins riche compte tenu de sa durée, soit deux jours. La journée de mercredi 28 mars était consacrée à une multitude de workshops sur le développement de la confiance en soi, le choix et la construction d’une équipe de travail et l’établissement d’un plan d’action avec des objectifs SMART (Spécificité, mesurables, atteignables, réalisables, temporels).

Celle de jeudi a été dédiée à un atelier en leadership et aux techniques de prise de parole en public avec l’activité — «team elevator pitch». Cette dernière se traduit par un exercice de communication orale qui consiste à se présenter et mettre en valeur son projet face à un partenaire dans un temps court et limité.

L’événement s’est achevé par un feedback des participants quant aux deux journées d’échanges et d’interactivité.
Pour le rectorat, «ce type d’activités est considéré comme une opportunité offerte aux étudiants pour renforcer les compétences linguistiques dont l’objectif est d’accéder à des débouchés économiques et une large employabilité.»

Naïma Djekhar
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie