Pages hebdo Etudiant
 

Coopération internationale : Erasmus+ et l’université Badji Mokhtar Annaba

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.09.17 | 12h00 Réagissez

L’université Badji Mokhtar Annaba a décroché, pour la première fois dans son histoire, avec le concours du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et du bureau national Erasmus plus Algérie (NEO), une mission d’assistance technique (TAM) qui s’est tenue les 24 et 25 septembre au niveau de l’amphithéâtre Guellati du campus universitaire Sidi Ammar.

Cette coopération vise à l’implication des étudiants dans le processus d’assurance qualité dans l’enseignement supérieur. C’était d’ailleurs le thème choisi lors de ces deux journées de formation. Selon le communiqué de l’université de Annaba «les missions d’assistance technique sont des regroupements régionaux soutenus par le fonds Erasmus, et sont animées par les Higher education reform experts (HEREs), groupe de réflexion chargé d’apporter des propositions de réformes de l’enseignement supérieur, dans le but d’assurer une meilleure intégration des universités algériennes à l’échelle internationale», indique-t-on. «Ces missions ont une portée puissante en termes de visibilité institutionnelle pour les universités qui les accueillent du fait que leur promotion et leurs bilans seront visibles sur toutes les plateformes numériques Erasmus ; du réseau SPHERE (Support and promotion for higher education reform expert) ; des pays programmes de l’Union européenne ainsi que sur celles des pays partenaires», affirme la même source.

Une opportunité que compte exploiter l’université Badji Mokhtar Annaba pour promouvoir son rayonnement à l’échelle internationale. La thématique abordée durant cette mission sera entièrement consacrée à l’implication des étudiants dans le processus d’assurance qualité dans l’enseignement supérieur. Loin d’avoir été choisie au hasard, la thématique vient en renforcement des capacités de la cellule assurance qualité de l’UBMA qui œuvre d’arrache-pied, depuis sa création en mai 2012, pour l’implémentation de l’assurance qualité dans l’institution, et qui bénéficiera au même titre que les représentants des établissements universitaires de l’Est algérien, d’une session de formation afin d’engager une réflexion profonde sur les procédures à mettre en œuvre pour l’implication des étudiants dans le processus assurance qualité. Rappelons que plusieurs axes relatifs à la thématique ont été abordés par les conférenciers, notamment : l’organisation de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur en Algérie, en Europe et à l’université Badji Mokhtar Annaba ; l’importance de l’implication de tous les acteurs à l’échelle nationale et internationale dans le processus (en mettant en exergue le rôle des étudiants dans ce processus par la présentation de cas concrets). Ainsi que les obstacles et les résistances aux changements qui entravent l’ancrage du rôle de l’étudiant dans le processus.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie