Pages hebdo Etudiant
 

Apport de l’outil spatial dans la prospection des ressources en eau

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.07.17 | 12h00 Réagissez

 
	Sebkha de la région du Zahrez Chergui à Djelfa par Alsat-1B -prise de vue du 20 juillet 2017
Sebkha de la région du Zahrez Chergui à Djelfa par Alsat-1B...


Toute méthode de prospection dans le secteur de l’eau, nécessite la maîtrise de plusieurs paramètres, essentiellement géologiques, hydrogéologiques et géomorphologiques, ainsi que l’utilisation des données d’observation de la Terre comme outil d’aide à la prospection hydrogéologique, qui constitue une approche intéressante de par sa capacité à fournir des informations géologiques importantes, notamment sur le plan structural.

De ce fait, l’utilisation des images satellites optiques et radar, combinées aux données exogènes (données géophysiques, géologiques et hydrogéologiques) permet une meilleure compréhension du fonctionnement hydrodynamique du système aquifère. L’ensemble constitue une base de données géographique importante pour la conception d’un modèle hydrogéologique plus fiable.

De même que l’utilisation des systèmes d’information géographique (SIG) est primordiale; elle permet l’introduction de toutes les couches d’informations décrivant les paramètres clés pour une gestion rationnelle de la ressources en eau. Les équipes de l’ASAL et de l’ANRH mènent plusieurs projets conjoints utilisant l’imagerie ALSAT et les SIG, à des fins de connaissances des ressources en eau souterraines. Quelques études pilotes ont été réalisées, il s’agira dans l’avenir de généraliser ce travail à l’ensemble du territoire national

Rachid Djetou
 

Etudiant : les autres articles

Djamila Halliche .Directrice générale de l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (Anvredet) : Les moyens consacrés à la recherche restent encore dérisoires Réagissez

 

Béchar : Avec 18,35 de moyenne au bac, elle rêve de devenir astrophysicienne Réagissez

 

Le satellite, cet outil de développement et de souveraineté nationale Réagissez

 

La constellation des satellites algériens Réagissez

 

Centre de développement des satellites : L’œil du satellite Réagissez

 

Mohamed Kameche. Directeur du Centre de développement des satellites (CDS) : Les institutions ne sont plus obligées de passer par les bureaux d’études étrangers Réagissez

 

Dr Chikouche Abdelwahab. 39 ans, directeur d’études chargé des Programmes spatiaux et du Développement industriel ; PhD en Technologie spatiale Surrey Space Centre, University of Surrey, Royaume-Uni : Mettre l’outil spatial au service du développement national durable Réagissez

 

Dr BENACHIR Djaouad. 37 ans, directeur d’études chargé des Applications spatiales à l’Agence spatiale algérienne (ASAL). Ingénieur en électronique, option contrôle. Docteur en traitement d’images à l’Université de Toulouse III, France. : L’exploitation des images fournit des informations précieuses permettant une prise de décision rationnelle et rapide Réagissez

 

Urbanisme : Oran cartographiée Réagissez

 

Littoral : L’Algérois scanné Réagissez

 

Tous les articles

le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie