Pages hebdo Auto
 

Industrie automobile

Tahkout célèbre sa 1re année de «production» par le lancement de la i20

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.11.17 | 12h00 Réagissez

Tahkout Manufacturing Compagny (TMC) a célébré, mercredi dernier, sa première année de «production» de véhicules Hyundai «made in Algeria» dans son «usine» de Tiaret, par la présentation et le lancement sur le marché d’un nouveau produit : la citadine Hyundai  i20.

Ce véhicule, «réalisé» en partenariat avec le constructeur coréen Hyundai, nous a été présenté comme étant «fraîchement sorti» de son unité industrielle de Tiaret par le Président-directeur général du Groupe Tahkout, Mahieddine Tahkout, en présence du wali de Tiaret, ainsi que du staff dirigent de Cima Motors.

«Nous sommes très heureux d’annoncer en ce jour très important pour l’Algérie, le lancement de notre citadine i20, nouvelle génération, et de répondre ainsi à une demande de marché de plus en plus exigeante et pointilleuse sur les véhicules particuliers», a-t-il indiqué mercredi dernier, lors de notre visite de son unité industrielle à Tiaret.

Le patron de TMC a choisi le 1er novembre, date du déclenchement de la Révolution nationale, pour lancer la commercialisation de sa nouvelle i20 à travers tout le réseau de Cima Motors.

La Hyundai i20 est proposée aux clients algériens avec une seule version et deux blocs moteur : 1.4l essence 100 ch boîte automatique 4 rapports (2 100 000 DA TTC) et le 1.4l CRDI 90 ch. boîte manuelle à 6 rapports (2 300 000 DA TTC).
Cela dit, la i20 a été lancée après que «huit modèles ont été produits et lancés sur le marché» par TMC depuis une année.

Et après une année d’activité, TMC a «assemblé» au total 40 000 unités composées de huit modèles : grand i10, accent RB, Elantra, Creta, Tucson et Santa Fe. C’est le chiffre qu’a avancé Mahieddine Tahkout à l’occasion de la présentation de la i20, indiquant que «l’année 2018 connaîtra une augmentation de la production et sera un tournant décisif pour l’activité de l’industrie automobile avec l’entrée officielle de la phase de production en (CKD)».

Ainsi,  concernant son unité industrielle, il annoncera la mise en service de la partie soudure et peinture dans son unité de Tiaret et l’arrivée en Algérie du partenaire tunisien Plastic Electromecanic Company (PEC), spécialisé dans la fabrication de différents plastiques du véhicule.
Ce qu’a confirmé le premier responsable de PEC, Imad charf Eddine, présent sur place, et qui a annoncé l’«ouverture dans six mois» de son usine spécialisée dans le plastique en Algérie (Tissemsilt) pour alimenter l’unité de TMC et pour l’export.

Cima Motors a, par ailleurs, d’ores et déjà annoncé sa participation au prochain Salon de l’automobile d’Oran (Autowest 2017), avec la présence de toutes ses marques représentées en Algérie.
 

Rabah Beldjenna
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie