Pages hebdo Auto
 

Industrie automobile

Signature d’un contrat de joint-venture entre KIV et Foton

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.04.17 | 12h00 Réagissez

 
	Signature du contrat à l'hôtel El Djazaïr (ex-Saint George) à Alger
Signature du contrat à l'hôtel El Djazaïr (ex-Saint...

Eurl KIV a signé un contrat avec Foton pour la création d’une joint-venture destinée à la production de plusieurs modèles de la gamme de véhicules du constructeur chinois.

La cérémonie de la signature du contrat s’est déroulée jeudi à l’hôtel El Djazaïr (ex-Saint George) en présence des représentants du ministère de l’Industrie et des Mines, des Transports, du conseil commercial de l’ambassade de Chine à Alger, du DAG de Foton et du DG de KIV.
La future usine de KIV, qui est en cours de réalisation, est située dans la région de Annaba et sera bâtie sur une superficie de 16 hectares. Le coût de ce projet, qui entre dans les dispositions réglementaires obligeant les concessionnaires automobiles à installer une activité industrielle ou semi-industrielle en Algérie, avoisine les 5,5 milliards de dinars (50 millions de dollars).

L’usine produira à partir de mars 2018, sur deux lignes et en SKD, 5000 véhicules de marque Foton pour la première année et atteindra une production de 20 000 unités en 2020. A partir de cette date, l’usine passera en CKD (fabrication de pièces et accessoires localement + peinture…) avec l'objectif d’atteindre la production de 50 000 véhicules/an des différents modèles de la marque (léger, lourds, SUV et pick-up). Deux lignes de production seront mises en place dans l’usine, l’une pour les véhicules légers et l’autre pour les poids lourds. Les deux parties comptent atteindre 40% d’intégration après 5 ans de production.

Par ailleurs, pour le démarrage de l’usine, il est prévu 200 emplois directs. Un chiffre qui augmentera au fur et à mesure de la montée du volume de la production. D’autres postes de travail indirects seront également créés grâce au tissu de sous-traitants pour participer à la fabrication de certains types de pièces et autres accessoires. Pour ce faire, le directeur général de KIV, A. Khodja, a assuré que «le partenaire chinois Foton participera activement au transfert de technologie et du savoir-faire inhérents au montage des véhicules, à travers une formation continue du personnel sur les site de l’usine selon les standard internationaux». Pour certaines catégories de spécialistes, la formation sera dispensée dans les usines du constructeur en Chine.

De son côté, le directeur adjoint de Foton, Yag Guotao, a indiqué que la compagnie «œuvrera avec efficience en tant que partenaire technologique en apportant tout le savoir-faire pour la production de véhicules dans le respect strict de la qualité et de la fiabilité».
KIV représente les modèles de la marque Foton sur le marché algérien depuis une quinzaine d’années, réalisant plus ou moins des succès. Avec ce nouveau partenariat, cette entreprise compte relever un autre défi pour conquérir d’autres parts de marché. «Nous avons voulu répondre aux attentes du gouvernement à travers notre modeste participation aux efforts entrepris en vue de la préservation des ressources en devise du pays, au développement des nombreux segments offerts par la sous-traitance nationale, et à la création d’emplois directs et indirects, ceci avec pour objectif à moyen terme d’investir le créneau de l’exportation», a souligné A. Khodja. 

Rabah Beldjenna
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...