Pages hebdo Auto
 

Essai de la BMW série-1 118 d

De l’aisance et du plaisir de conduite au volant de la compacte

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.10.17 | 12h00 Réagissez

Mon dernier test-drive sur nos routes remonte déjà à quelques années, bien avant la mise en place du système de licences d’importation de véhicules.

Depuis, en raison de l’indisponibilité de nouveaux modèles chez les concessionnaires automobiles, il est devenu très rare de tester un véhicule sur nos routes. Et pourtant, chez Luxury Motor Works (LMW) rien ne relève de l’impossible. Et pour quel modèle ! Pour un test-drive -mon unique sur cette marque en Algérie-, LMW m’offre sa version restylée de sa Compacte Premium : la BMW Série-1 (modèle Urbain Line 118 d).

Tout d’abord côté design, au premier coup d’œil on tombe amoureux de la Compacte bavaroise. Ainsi, pour ceux (ou celles) ne l’ayant pas encore vue ou croisée sur les routes algériennes, la Serie-1 reslylée (depuis 2015) est très différente de la précédente (la seconde génération de la Serie-1). Sa face avant s’est complètement métamorphosée par l’adoption de nouveaux blocs optiques. Mais pas que l’arrière de la BMW Serie-1 est également retravaillé, avec un nouveau hayon et de nouveaux feux dans l’esprit BMW avec un design en L.

Ceci n’est là qu’un contact visuel externe de la Compacte de BMW. A l’intérieur aussi, cela saute aux yeux dès qu’on s’installe à bord. La Serie-1 est bien une nouvelle voiture superbement équipée. Sous son capot, notre Compacte est une 2,0 litres (4 cylindres en ligne 16 soupapes), à injection directe, développant 150 ch (au lieu de 143 précédemment) associés à une boîte de vitesses automatique (BVA) à 8 rapports.

En somme, tout est réuni pour que cela vous donne envie d’avoir de la puissance sous la pédale  et de filer loin ! Cela d’autant que dans cette Serie-1, la position de conduite est digne d’une sportive. C’était depuis le siège de Luxury Motors Works, à Cheraga, dans l’après-midi du 28 septembre dernier, que je prends pour la première fois son volant.

Ce jour-là, il faisait un temps plutôt clément, mais la circulation sur les routes de cette partie de la capitale du pays était très dense. Mais malgré cela, ma bagnole m’offrait une aisance de conduite sans stress, ni fatigue. Cependant, pour mieux mettre à l’épreuve ce bolide de BMW et tester son comportement dynamique et ses différents modes de conduite -Eco, Confort et Sport- il fallait la mettre sur un long trajet.

C’est ainsi que nous prenons le lendemain le départ vers la Kabylie. Le choix de ma destination, Yakouren, à 160 km d’Alger, n’était pas fortuit. En plus d’apprécier les panoramas qui s’offrent à mes yeux dans cette région, c’est aussi, pour moi, l’option idéale afin de mettre à l’essai la Compacte de BMW sur les différents tronçons, y compris emprunter des chemins assez étroits et pleins de virages.

Notre départ vers cette destination s’effectuera sur un tronçon autoroutier (autoroute Est-Ouest) à la sortie est d’Alger en direction de Tizi Ouzou. D’abord le fait d’être assis bas, cela me donne l’impression de conduire une sportive. Que du plaisir ! Son habitacle est aussi agréable à regarder et on ressent déjà l’envie de nous évader !

Confort

Dès les premiers tours de roues, notre 118 d nous met en confiance par son confort et nous surprend par son comportement routier qui est excellent. Notre véhicule est rassurant, sûr et est agréable à mener. Le petit volant en cuir, qui tombe parfaitement dans les mains, agit sur une direction précise et agile. Bien posée sur ses pneumatiques spécifiques (à roulage à plat) associés aux jantes 17 pouces (style à rayon Y), notre auto offre une adhérence exceptionnelle.

Avec sa transmission intégrale, on sent notre véhicule scotché à la route. Son niveau sonore est aussi maîtrisé. Un vrai plaisir de conduire, surtout quand on met le mode sport. Notre bagnole donne l’impression de vouloir décoller ! Des performances impeccables, avec un 0 au 100 km réalisé en…8,1 sec. En moi, toujours l’envie de dépasser. Et même avec de fortes accélérations, pas de grandes consommations ! Celles-ci affichent en urbain 5,9 l/100km, en extra-urbaine 4,7 l/100km et en mixte 5,1l/100 km.

Sans doute, notre nouvelle Serie 1 nous a complètement séduits. Même sur les routes étroites et serpentines qui longent la forêt de Yakouren en allant vers Béjaïa dont le revêtement est parfois loin d’être parfait par certains endroits, celle-ci ne s’est jamais désunie.
Notre véhicule décline sa force avec une tenue de route irréprochable, même sur les chemins qui…montent vers les petits villages de Yakouren. C’est qu’il n’est pas sans rappeler que sa puissance est de …150 ch à 4000 tr/min et un couple de 320 Nm-1500 tr à 3000tr/mn.

Puissance

Même dans les virages, les suspensions remplissent bien leur mission de confort. Avec sa boîte automatique d’origine ZF à 8 rapports (boîte Steptronic), la nouvelle 118d offre des reprises très honnêtes. Epoustouflant ! Cela ne nous a pas empêchés de profiter de la musique via l’option «Online Entertainment» de BMW ConnectedDrive. C’est avec les mêmes sensations très fortes et le plaisir de conduire que nous quittons au volant de notre Compacte cette région qu’on appelait dans le temps «la petite suisse africaine», mais plus maintenant, hélas !

Un plaisir que nous offrent aussi les multiples équipements dont s’est dotée notre Compacte. La nouvelle BMW Serie-1 embarque une sellerie tissu/cuir Path, une boîte de vitesse Steptronic, direction servotronic, caméra de recul, toit ouvrant électrique en verre, vitrage calorifuge, rétroviseur intérieur et extérieurs anti-éblouissement automatique, aide au stationnement avec détecteur d’obstacles, détecteur de pluie, climatisation auto, régulateur de vitesse avec fonction de freinage, touches multiformes pour volant, radio BMW professionnel, tableau de bord combinaison avec dotation élargie, kit rangement, projecteur à LED adaptif, kit éclairage, antibrouillards, désactivation airbag, etc.
Mais pas que.

La Serie-1 ne passe pas inaperçue sur nos routes. Elle capte les regards sur son passage du fait notamment des évolutions que la firme munichoise a apportées sur son design: Une calandre Oxidsilber plus large, détourage de la grille de calandre en chrome haute brillance, bouclier avant avec inserts spécifiques noir laqué et argent mat, bouclier arrière avec inserts spécifiques argent mat, et inscriptions latérales «Urban Line».

A l’intérieur, on retrouvera également des seuils de portes avant avec inscription BMW, surpiqûres sur les sièges et appuie-tête (en fonction des garnissages), éclairage d’ambiance partiel commutable orange/bleu, éclairage du montant central, télécommande radio avec insert chrome brillant perlé. Ainsi, avec tous ces équipements de sécurité et autres, la compacte munichoise qui est disponible chez LMW est affichée au prix en TTC de 6 209 000 DA.  Alors amateurs de bolides de la marque BMW, n’attendez pas !

 

Rabah Beldjenna
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...