Pages hebdo Arts et lettres
 

LA CHRONIQUE AFRICAINE DE BENAOUDA LEBDAÏ

Fascinante Winnie !

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.04.14 | 10h00 Réagissez

En ce début d’année 2014, Winnie Madikizela Mandela publie chez Michel Lafon la version française de son journal de prison intitulé Un cœur indompté : carnets de prison et correspondances.

Cet ouvrage autobiographique est d’une importance significative pour l’histoire de l’Afrique du Sud. L’histoire même de ce journal écrit en prison est surprenante : quarante ans après avoir été écrites, ces pages lui reviennent par l’épouse d’un de ses avocats de l’époque, David Soggot. Retrouvant ces pages dans sa maison à Londres, Greta Soggot les a rendues à Winnie Madizikela Mandela il y a tout juste un an. Relire ces pages fut un choc pour Winnie Mandela. Ses filles l’ont fortement encouragée à les publier car elle hésitait à le faire. Ce journal de bord, confisqué à sa sortie de prison, avait été complètement oublié.

Ainsi, replonger au cœur de ce qu’elle a vécu par le biais de ce qu’elle a écrit pendant ces heures d’horreur fut vécu comme un second trauma. Il lui a fallu un certain temps pour accepter l’idée de publier ce journal, complété par des lettres échangées avec Nelson Mandela emprisonné à perpétuité à Robben Island, avec ses avocats et avec les responsables de la prison. Le rendre public fut donc difficile pour elle. Fascinante Winnie Mandela, comme ces pages le confirment ! En effet, en prison elle prit le risque de coucher sur papier ses impressions, sentiments et ressentiments et de raconter ses relations avec ses geôliers, avocats, bourreaux et codétenues.
La lecture de ses pages est éprouvante car ce journal révèle toute l’horreur vécue lors de l’arrestation, suivie d’un procès douloureux et ensuite de l’emprisonnement.

La dureté, les brimades, le calvaire de l’enfermement, l’isolement prennent toute leur signification. Le lecteur vit au quotidien ce qu’elle a ressenti durant ces années quand l’existence du peuple sud-africain noir était tout simplement niée. Les gardiennes de la prison de Pretoria se comportaient de façon haineuse, avec un racisme si fort qu’il est difficile de croire que des êtres humains puissent éprouver de tels sentiments juste parce que la personne en face d’elles a une couleur de peau différente. La maltraitance s’exerçait contre toutes les prisonnières noires, mais particulièrement envers Winnie Mandela qui résistait avec un courage et une volonté hors du commun. La stratégie des Afrikaners était de casser toute velléité de révolte et de résistance chez les sud-Africains noirs de Soweto, le plus grand township d’Afrique du Sud.

Considérée comme prisonnière politique, Winnie Mandela est traitée comme une criminelle dans des conditions de détention inhumaines, démontrant que les animaux étaient mieux traités en Afrique du Sud. Les conditions d’hygiène sont innommables. Winnie Mandela n’a droit qu’à deux litres d’eau par jour pour boire, se laver et laver éventuellement son linge ! Le même ustensile sert à tout, ce qui fait que la prisonnière ne mange plus. Sa santé se détériore rapidement, au point où on la trouve inanimée dans sa cellule. Mais, extraordinairement, elle trouve la force de se battre contre le système carcéral. Elle se bat aussi pour ses sœurs combattantes, prisonnières comme elle. Elle est souvent mise au cachot, sans lumière, sans promenade quotidienne. Winnie pense devenir folle. Mais, là encore, sa forte personnalité et son imagination la sauvent. Durant ces moments terribles, elle se force à penser à son enfance, aux quelques moments de bonheur vécus avec son père, ses frères et sœurs. Elle pense à Nelson Mandela, à leur bonheur sacrifié pour que l’Afrique du Sud sorte de l’apartheid.

Le plus émouvant, c’est lorsqu’elle écrit sur ses deux filles, Zenani et Zindzi qu’elle a laissées seules quand la police l’a arrêtée, à l’aube, chez elle à Soweto. De longs mois après son arrestation, Winnie Mandela n’a pas été informée du sort de ses filles. Il lui a fallu une immense dose de conviction, de foi et de courage pour surmonter pareille épreuve pendant que ses enfants étaient prises en charge par sa famille et des amis. Si par la suite s’appeler Mandela est devenu valorisant, dans les années 60’ et 70’ les lâches s’éloignaient de ce nom. Elle apprend que la santé des filles se détériore. On peut imaginer la douleur de la jeune mère séparée de ses êtres les plus chers.
Ce journal révèle aussi la guerre psychologique menée contre les Mandela. On va jusqu’à faire circuler de fausses informations sur l’un et sur l’autre, y compris des histoires d’adultère.

Ce qui frappe dans la seconde partie, ce sont les lettres échangées entre Nelson et Winnie. Un véritable chant d’amour s’y exprime, une véritable tendresse et un vrai respect. Cet amour est d’autant plus renforcé qu’il dit aussi l’âme révolutionnaire et l’engagement de ce couple pour leur pays, leur peuple. Ce journal nous fait découvrir que Winnie Madikizela Mandela ne fut pas seulement l’épouse de Nelson Mandela, mais une révolutionnaire à part entière avec ses idées, sa vision et sa volonté de maintenir le nom Mandela, symbole d’une révolution pour l’égalité entre Noirs et Blancs. Winnie Madikizela Mandela est une véritable passionaria comme elle le dit si bien : «J'étais moi, j’étais Noire et j’étais fière de ma négritude.»
              

Winnie Madizikela Mandela, «Un cœur indompté», Ed. Michel Lafon, Paris, 2014.
 

Benaouda Lebdaï
 
 
Votre réaction
 
Pour réagir à cet article veuillez saisir votre login/pass ci-dessous ou vous inscrire en cliquant ici
 
Sur le même sujet
L’imprimerie publique leur réclame des arriérés : Quatre nouveaux journaux interdits d’impression
Le combat de la directrice d'El Fadjr pour sauver son journal : Hadda Hazem, une éditrice iconoclaste
Jaoudet Gassouma signe son livre à la librairie du Tiers-Monde, à Alger : Ode à la Kabylie
 
Tous les titres d'El Watan

Actualité

CLTD : sit-in de protestation et plainte contre la wilaya d’Alger

Jil Djadid compte porter plainte contre les services de la wilaya d’Alger après l’interdiction de la conférence thématique sur les modèles de transition démocratique.

Selon l'Association Sirius l'Aïd El Fitr sera le mardi 29 juillet

Tentative de suicide collectif de chomeurs à Ouargla

Azazga (Tizi Ouzou) : Le jeune étudiant Djennad Said retrouvé sain et sauf

Le complexe Samha Samsung de Sétif du groupe Rebrab perd plus de 70% de ses capacités

Une usine de grande envergure

Issad Rebrab. PDG du groupe Cevital : «Le groupe doit encaisser le coup et supporter cette nouvelle épreuve»

Le ministère de l’Intérieur ne donne plus d’agrément aux partis : Nouveau verrouillage du champ politique

Pour la libération de l’otage de Beni Zmenzer : Rassemblement demain devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou

Elle devait se tenir hier soir à Riadh El Feth (Alger) : L’administration interdit une conférence de la CNLTD

 

Sports

Championnats du monde d'athlétisme juniors : Deux algériens éliminés en séries

Les deux juniors algériens en lice mardi soir ont été éliminés lors de la 1ere journée des championnats du monde d'athlétisme qui a débuté à Eugène Aux États- Unis.

Mondial de handball 2015 (Doha) : L’Algérie retrouve l’Egypte

Jean-Guy Wallemme. Entraîneur de l’USMBA : «Je veux inculquer aux joueurs l’esprit de compétition»

CAN-2015 : Le Bénin, un pas dans le groupe B

NAHD : La piste Metref relancée

Ligue 1 française : Mandi dans le onze-type

 

Economie

Élue meilleure compagnie en Europe : Une 4e étoile pour Turkish Airlines

Turkish Airlines a été saluée aux prix Skytrax World Airline Awards 2014 et annoncée aujourd’hui «Meilleure compagnie aérienne en Europe» pour la quatrième année consécutive, au Salon aéronautique de Farnborough.

Nespresso s’installe à Oran

L’Algérie a réalisé un excédent commercial de près de 3,9 milliards de dollars durant le 1er semestre 2014

Concurrence bridée, fortes demandes, taxes multiples : Ce qui fait flamber le prix du billet Paris-Alger

Quatre compagnies desservent l’axe Paris-Alger-Paris : Des soupçons sur une concurrence biaisée

Mourad Kezzar. Consultant-formateur en tourisme : «Tout est supporté par le passager sous forme de taxes»

 

International

Michèle Sibony. Membre du bureau de l’Union des juifs français pour la paix : «La rue commence à en avoir marre d’être traitée d’antisémite»

Pour parler de l’agression israélienne contre Ghaza et de ses incidences en France, nous avons demandé à Michèle Sibony, professeure, membre du bureau de l’Union des juifs français pour la paix*, de nous apporter sa vision de militante active.

Interdiction des marches de solidarité avec la population de Ghaza en France : La classe politique divisée

Après avoir froidement tué des femmes et des enfants : L’armée israélienne bombarde des hôpitaux

Agression contre Ghaza : Mort d'un enfant algérien de 3 ans à Rafah

Repère : Un cri dans le désert

Libye : Les enjeux de la bataille de l’aéroport de Tripoli

 

Culture

Constantine : Rahbet Essouf : Il y a de la place… publique

«Le quartier arabe de Constantine tient une moitié de la cité. Les rues en pente, plus emmêlées, plus étroites encore que celles d’Alger vont jusqu’au gouffre, où coule l’Oued Rhumel». Guy de Maupassant (Voyages)

«Djornane El Gosto» réhabilite la satire politique à la télévision : Un humour vif et intelligent !

Concert de Salim Fergani à la salle Ibn Khaldoun : Une nouba hcine aux parfums du malouf

Chapiteau Well Sound à Alger : Abdelkader Secteur, sans titre

Safy Boutella invité du Forum de Liberté : Le cri du cœur

Exposition thématique au palais des Raïs : Si l’histoire m’était dessinée

 

Région Est

Marché de gros des fruits et légumes : Les conditions déplorables persistent

Les représentants des commerçants se sont réunis le 1er juin dernier avec le chef de daïra, mais les promesses sont restées lettres mortes.

Sétif : Pour quand un plan de circulation ?

Circuler en voiture ou à pieds à Sétif est désormais une mission difficile pour  ne pas dire impossible.  Les citoyens et les visiteurs ne prennent plus du plaisir à sillonner les artères et boulevards de l’antique Sitifis qui suffoque silencieusement. N’ayant fait l’objet d’aucune étude d’aménagement, son réseau routier est le moins qu’on puisse dire, débordé par un parc autos en augmentation débridée.

Annaba : Les jeunes femmes, cible préférée des agresseurs

Aquelques pas du perron du siège d’Algérie Poste de la cité Plaine Ouest, une jeune fille a été agressée, hier, devant des passants indifférents, avons-nous appris de la victime.

Jijel : Une tente géante pour la rupture du jeûne

Des policiers affectés au barrage fixe de la RN 43, à la sortie Est de la ville de Jijel, ont déployé, pour la troisième semaine consécutive, une tente géante destinée à fournir des repas de rupture du jeûne aux usagers de la route.

Affensou (SKIKDA) : La soif pousse les habitants à fermer le siège de l’APC

En signe de protestation  contre ‘la soif’ qu’ils endurent en cette période de jeûne et de canicule, les habitants de la localité d’Affensou, dans la commune de Kenouaa, à l’ouest de Skikda, ont procédé, ce mardi, à la fermeture pure et simple du siège de la commune.

Batna : Pas de répit pour les commerçants le jour de l’Aïd

«Les règles seront appliquées pour cette année aussi !», a déclaré hier matin Khidri Ibrahim, directeur régional du commerce à propos de la permanence des commerçants durant les trois jours de Aïd El Fitr.

Biskra : La police offre un f’tour aux usagers de la route

Entrant dans le cadre d’une opération nationale, lancée par la direction générale de la sureté nationale (DGSN), visant le rapprochement avec les citoyens et particulièrement les usagers de la route, un f’tour collectif a été organisé, vendredi passé, par la direction de la sureté de Biskra au niveau du point de contrôle sécuritaire fixe de la route de Batna.

Camp des réfugiés nigeriens à Guelma : Les autorités locales réagissent enfin

En plus de l’écartement du CRA, les médecins de la DSP « ont fait faux bond».

 

Région Ouest

Arzew : La ville attire les noctambules

«Il n’y a rien chez nous à part un café où s’entassent les joueurs de cartes et de domino après le f’tour», déclarent des jeunes venus de la commune de Bethioua pour passer leur soirée à Arzew.

Mostaganem : Une vie nocturne très animée

Si les rues, les lieux et places publics sont déserts durant toute la journée, les Mostaganémois, contrairement aux autres mois de l’année, ont osé ou sont résignés à changer d’habitude en renversant les rôles et les rythmes.

Habitat précaire : Les bidonvilles prolifèrent

Le relogement des familles n’a pas permis d’éradiquer les taudis entourantles quartiers périphériques.

Tlemcen : 30 projets dédiés à l’écologie

«Ces projets portent sur la création d’espaces verts, la gestion des déchets, le recyclage et la protection du littoral», a indiqué la ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement.

Sidi Bel Abbès : La forêt de Zegla en flammes

Un violent incendie s’est déclaré dans la soirée du samedi à dimanche dans le massif forestier de «Zegla», un site proche de la commune de Merrine, localité distante d’une soixantaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Sidi Bel Abbès.

Mascara : La drogue fait fureur

Quatre-vingt-onze personnes ont été écrouées, durant le premier semestre de l’année 2014, par les magistrats instructeurs près les six tribunaux de la wilaya de Mascara, pour les chefs d’inculpation, soit de possession, commercialisation ou consommation de drogue.

Tiaret : Des demandeurs de logements manifestent à Rahouia

Plusieurs dizaines de citoyens, de classe sociale moyenne, ont manifesté pacifiquement hier leur colère après le tirage au sort effectué au siège de la daïra de Rahouia, 40 kilomètres de Tiaret, à propos des 80 logements de type LPP (logement public promotionnel).

Relizane : Les eaux usées empestent la ville de Yellel

En cette période de carême et où le mercure enregistre ses plus hauts pics dans la région, la population de Yellel, cité à 20 km à l’Ouest du chef lieu de la wilaya, vit suffoquée par les odeurs nauséabondes émanant  des eaux usées déversées  dans l’oued qui traverse la ville.

 

Région Kabylie

La ministre de la Solidarité à Tizi Ouzou évoque des aides pour Gaza

La ministre de la Solidarité parle des réfugiés syriens et subsahariens et assure que des aides vont être acheminées à la bande de Gaza 

Béjaïa : Tichy jumelée à la ville d’Épinay-sur-Seine

Ce protocole devra couvrir l’ensemble des échanges à dimensions humaines et ceux liés au développement local ainsi que l’encadrement d’échange de délégations afin d’affiner le brassage culturel.

Les bacheliers de Bouira ne veulent pas étudier à l’université de Batna

L’opération d’inscription et d’orientation des nouveaux bacheliers de cette année a suscité l’ire des bacheliers de la wilaya de Bouira. Mal orientés, des dizaines de bacheliers se sont rassemblés ce lundi 21 juillet, au niveau de l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira pour protester. 

Visite de trois ministres à Boumerdès : Des promesses en attendant le concret

Les projets relevant des trois secteurs ayant fait l’objet de la visite des trois ministres connaissent d’énormes retards dans la réalisation.

Lakhdaria : Nécessité d’un réseau d’assainissement

Les habitants du bidonville sis au village Zbarboura (Lakhdaria), au nord-ouest de Bouira, continuent à subir les néfastes conséquences d’un assainissement anarchique.

 

Région Centre

Cité 500 Logements à Baraki : Le marché de proximité toujours fermé

Le marché de proximité érigé à la cité des 500 Logements est un joyau architectural qui embellit cette cité-dortoir dépourvue de commodités.

Beni Mileuk : 80 colis alimentaires distribués

La présidente du Croissant-Rouge algérien s’est rendue, samedi dernier, dans la commune de Beni Mileuk pour remettre des colis alimentaires aux autorités locales. 

Les instants critiques du jeûne : Les urgences de l’hôpital de Blida dépassées

A l’approche de l’adhan du maghreb et juste après la rupture du jeûne, un pic d’affluence aux services des urgences est enregistré quotidiennement depuis le début du Ramadhan.

Laghouat : Quand le Ramadhan change les mœurs…

A l’instar des autres wilayas d’Algérie, le Ramadhan change aussi les mœurs des habitants de la wilaya de Laghouat.

 

Région Sud

Les représentants de la société civile en appellent au wali : Ils réclament la dissolution de l’APC de Tamanrasset

Les représentants de la société civile ont critiqué la gestion de l’actuelle Assemblée élue, et tiré à boulets rouges sur le P/APC de cette municipalité qui s’est noyée dans une abysse d’écueils, et ce, depuis novembre 2012.

Ouargla et Djanet : Marches de soutien pour Ghaza

Attachement éternel à la Palestine et à la cause du peuple palestinien. A l’appel de la société civile, les citoyens de Ouargla et Djanet ont répondu favorablement au rassemblement de soutien avec le peuple palestinien et les malades libyens. L’heure est à la mobilisation et aux marques de soutien dans ces deux villes du Sud, où les citoyens ont tenu à marquer leur solidarité avec ces peuples frères.

Le resto du Croissant-rouge n’a pas ouvert ses portes à Ghardaïa : Des centaines de pauvres abandonnés à leur triste sort

Quand bien même la raison de la fermeture est justifiée, on aurait pu au moins trouver une solution à cette situation qui pénalise une frange de la société et remplir les petites assiettes des pauvres.

 

Contributions

Le Stress en milieu professionnel : Comment le combattre ?

Le traumatisme est d’autant plus grand que la personne avait beaucoup investi son travail. Par voie de conséquence, le stress ne devient pas destructeur par excès, le harcèlement est destructeur par sa nature même.

Le professeur El Hadj Ben M’hel Bekada n’est plus : Une vie humble au service des humbles

 

Magazine

Bacheliers à 30, 40 ou 60 ans : Quand les séniors foulent les campus !

Sésame, visa d’entrée à l’université ou encore tremplin, les adjectifs ne manquent pas quand il s’agit de définir le baccalauréat, un mot dérivé du latin médiéval bacca laurea, en l’occurrence la couronne de baies de laurier posée au-dessus de la tête qui symbolisait la réussite et la victoire.

Rupture du jeûne avec les policiers : Immersion dans des barrages de police durant l’iftar

 

Etudiant

Animateur, garde-malade, manœuvre... : Un travail d’été ? J’y songe déjà

On dit que le travail c’est la santé. On dit aussi qu’il vaut mieux user des souliers que des draps. Toujours est-il que travailler devient de plus en plus nécessaire : pour gagner sa vie, s’épanouir, acquérir de l’expérience ou tout simplement passer du temps. Eh oui, passer du temps. Et nombreux sont ces étudiants qui ont déjà choisi de travailler pendant leurs vacances d’été.

Amira Ghazi.Etudiante à la Faculté d’Oran : Le Mondial a dépassé même la beauté du foot

 

Auto

Sovac : Un nouveau showroom Škoda à Chéraga

Depuis quelques jours, la marque Škoda du groupe Sovac a pris possession de ses nouveaux locaux sis au Dunes, à Chéraga. Il s’agit du premier showroom de la marque répondant à la nouvelle identité visuelle de Škoda. Ce premier espace exclusif sera suivi de plusieurs autres à travers le réseau Sovac Un véritable saut de qualité pour la marque Škoda, qui bénéficiera d’une large visibilité auprès de ses clients, dont le nombre est en croissance permanente.

Marché de L’automobile au 1er semestre 2014 : Progression des uns, déception chez les autres

 

Environnement

La Terre poursuit son réchauffement

L’année 2013 fut l’une des années les plus chaudes jamais enregistrées, les gaz à effet de serre ayant atteint des niveaux historiques et les glaces de l’Arctique continuant de fondre, selon un rapport de référence publié jeudi. Le rapport annuel sur le climat, publié dans le Bulletin de la Société météorologique américaine, compile des données scientifiques et les événements climatiques de l’année passée, résultat d’un travail de 425 scientifiques dans 57 pays.

Environnement : Un continent de plastique dans l’Atlantique Nord

 

France-actu

Abbas Bendali. Directeur de Solis : «350 millions d’euros de dépenses alimentaires»

Les musulmans en France consomment environ 350 millions d’euros pendant le Ramadhan. Abbas Bendali, directeur de Solis, cabinet d’études marketing spécialisé dans les sondages ethniques, note que le mois de jeûne est propice à la consommation.

Le regroupement familial sur place

 

Histoire

La crise de l’été 1962 : Des origines à la fracture : Les fissures d’une jeune Révolution

Durant le deuxième semestre de l’année 1959, la Révolutions algérienne va s’enfoncer dans une profonde crise de croissance que l’inexpérience du GPRA, rudement secoué, n’explique pas entièrement. Des frottements râpeux, au sommet, enfiellaient l’atmosphère déjà lourde depuis la formation du premier gouvernement provisoire en septembre 1958.

La crise de l’été 1962 : Des origines à la fracture, le point de non-retour

 

Multimédia

Téléphonie mobile : Djezzy lancera la 3G durant le Ramadhan

Les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy vont eux aussi pouvoir enfin bénéficier, d’ici quelques jours, des services de téléphonie de troisième génération (3G).

La gamme des Smartphones s'enrichit : Samsung Algérie dévoile le Galaxy S5

 

Portrait

Abdelhalim Bensmaïa. Humaniste, philosophe, théologien, exégète (1866-1933) : Le penseur émerite et la médersa perdue

«Pour que la mort soit juste il faut que la vie soit juste.»                                                                                                (Nazim Hikmet)

Mohamed Khaldi. 96 ans, militant de la fédération de France du FLN, poète et penseur : «Pourquoi j’ai répondu oui au FLN»

 

Santé

Un pacemaker biologique testé en laboratoire

Des chercheurs du Cedars-Sinai Heart Institute à Los Angeles sont parvenus à convertir des cellules cardiaques en pacemaker en injectant un gène dans des porcs.

Lutte contre l'obésité des enfants : L’OMS mobilise des experts

 
El Watan Magazine



El Watan Etudiant

ICI ET LA-BAS Histoires franco-algériennes

El Watan weekend blog

impact journalism days

 

Toute l'info sur la coupe du monde 2014

Indépendance Algérie

 

Vidéo

L'industrie militaire algérienne

L'industrie militaire algérienne
le dessin du jour
LE HIC MAZ
Chroniques
Point zéro Analyse éco Repères éco

El Watan 2014 l'info indépendante présidentielle

Entreprise : publiez vos annonce d'emploi Emploitic.com - Publication d'offre  - emploi algerie

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter

El Watan sur Facebook

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie