Pages hebdo Arts et lettres
 

À suivre : Festival national de la création féminine

Comme grains en sauce

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.05.14 | 10h00 Réagissez

Jeudi prochain, au cœur du couscous...

Mettez quelques Algériens ensemble et, si vous avez envie de provoquer la discorde, demandez-leur avec un air faussement naïf quel est le meilleur couscous ? Contemplez alors la terrible empoignade. Puis, prenez le beau rôle en mettant tout le monde d’accord et en proclamant doctement : «Le meilleur couscous est celui de votre mère». Essayez, cela marche à tous les coups. Il est désormais établi que l’art culinaire fait partie de la culture, de même que le patrimoine culturel immatériel d’une nation. Aussi, inscrire sous le signe de l’orge et du blé, la cinquième édition du Festival national de la création féminine, en le centrant sur le couscous, plat national, n’est pas une idée biscornue. Bien au contraire, elle nous plonge au cœur d’un univers où l’histoire, la culture, mais aussi l’économie, se mélangent comme grains en sauce.

Et si nous n’en savons pas encore assez, il est confirmé que le couscous remonte au moins à l’Antiquité, qu’il émerge du patrimoine amazigh, qu’il y en aurait quelque 500 variétés en Algérie et, enfin, que ce sont les femmes qui en restent les «prêtresses». Le Festival, du 5 au 11 juin prochain, au Palais des Raïs, se propose de mettre en scène le couscous ainsi que toutes les préparations culinaires à base de blé et d’orge, pratique répandue dans l’ensemble de la Méditerranée. Deux expositions serviront de fil d’Ariane à la manifestation. La première réunit une trentaine de cuisinières émérites issues de plusieurs régions d’Algérie et de… Sicile avec une certaine Marilù Terrasi, restauratrice, qui présentera le couscous au poisson de la région de Trapani ! Est-ce une ancienne tradition de cette région d’Italie où les Musulmans sont restés quelque trois siècles ou une innovation récente ? C’est ce que nous saurons dans un prochain épisode. Il n’est pas inutile de rappeler ici qu’il existe en Algérie, vers Béjaïa, Jijel et d’autres villes côtières, une variante de couscous au mérou, assez étonnante.

La seconde exposition, avec une vingtaine de créatrices, porte sur les Arts de la table et, notamment, ceux liés aux alimentations mentionnées : vaisselle et couverts traditionnels, linge de table, poteries, vanneries, accessoires, etc. Signalons les conférences alléchantes prévues : «Références historiques et archéologiques du couscous» de Houria Cherid, conservatrice du Musée national des Antiquités ; «Le plat du partage» par notre consœur, Leïla Boukli, auteure d’un livre sur le sujet ; Couscous d’ailleurs : le couscous de Trapani par l’Italienne précitée ; Du couscous traditionnel à la transformation industrielle par Sid-Ali Lahlou, restaurateur et manager des établissements du même nom.  
Des ateliers de démonstration permettront au public de découvrir les secrets du «sekssou» (couscous étant l’appellation francisée) de même que du berkoukess, de la rechta, de la chekhchoukha de l’Est qui est regag à l’Ouest, ou encore de la trida… Un monde, vous disions-nous, qui demeure vivant et succulent, même si la culture des supérettes et des fast-foods est venue le menacer, notamment auprès des jeunes. Mais le couscous n’a pas dit son dernier grain.

Ameziane Farhani
 
 
Votre réaction
 
Pour réagir à cet article veuillez saisir votre login/pass ci-dessous ou vous inscrire en cliquant ici
 
Sur le même sujet
Elle a bouclé ses 116 ans en juillet dernier : Na Messaouda, doyenne de l’humanité
Samir Hacini. Chef spécialisé en cuisine méditerranéenne : Un chercheur de saveurs dans nos cuisinesParcours :
Les mille et unes saveurs du ChenouaRabéa Neddjar. Spécialiste en cuisine méditerranéenne, du Chenoua et des plantes3 questions à Rabéa Neddjar. Spécialiste en cuisine méditerranéenne, du chenoua et des plantes
Du même auteur
Étude : Marché du cinéma et de l’audiovisuel en algérie Ecrans en chiffres
Fronton : Le fantôme de Hegel
Fronton : Audace et interface
Fronton : La vie, marque déposée
Fronton : Merci Merzac !
 
Tous les titres d'El Watan

Actualité

Pouvoir-opposition : Le pari difficile du FFS

Le Front des forces socialistes a engagé, en cette fin de semaine, la première série de consultations en vue de la tenue de la conférence de consensus national.

La grève fait perdre 300 millions de centimes par jour à la société des courses hippiques

Le procès des 32 manifestants de Haizer reporté au 13 novembre

Benflis à la délégation du FFS : «Le règlement de la crise faisait déjà consensus au sein de l’opposition»

Repère : Hypothétique compromis

Ordre de versement de l’aadl 2 : Le sésame qui ouvre la porte de l’espoir

Restructuration des relations entre les partenaires au Dialogue méditerranéen : L’Algérie et l’OTAN finalisent leur projet de coopération

L’ambassadeur de France en visite à Oran : «Il y a entre nos dirigeants une volonté d’être pragmatiques»

Sûreté nationale : Hamel défend et assume son bilan

Incident à la frontière algéro-marocaine : Les mises au point du commandement de la gendarmerie

 

Sports

Mascara : Les fauteurs de troubles sont interdits de stades

Les supporters ayant des antécédents dans le domaine de la violence seront interdits de stades. La décision, selon un communiqué de la Sûreté de wilaya de Mascara adressé à notre rédaction, a été prise par le DGSN dans le cadre de la lutte contre la violence dans les stades.

MASCARA : Coordination de sauvegarde pour sauver le football

À J-3 de la finale aller de la LDC : L’Entente dans le vif du sujet

Ligue des champions d’Europe : Le Bayern et le Shakhtar héros d’une folle soirée

CAN 2015 : La CAF accuse Platini d’ingérence dans des affaires du football africain

JS Kabylie : Hannachi annule son point de presse

 

Economie

Face aux économies européennes en déprime : Le «plombier Polonais» bombe le torse

Qui ne se souvient de l’image-cliché du fameux «plombier polonais» par lequel l’establishment politique et médiatique en France snobait les ouvriers de cet ancien pays socialiste, prétendument venus louer leurs bras à bas prix ? Cette appréciation xénophobe, voire raciste aux entournures, qui avait accompagné l’entrée de la Pologne à l’UE en 2004, paraît dix ans plus tard bien dépassée.

Azzedine Bouacid : Le plus Algérien des Polonais

Krakow Expo : Des produits… craquants !

Paul Van son : Pour l’Algérie, le renouvelable plutôt que le gaz de schiste

Energie : C'est la fin du projet Desertec

Présent pour la quatrième fois au SIAL de Paris : Benamor à la conquête du marché international

 

International

Il s’agit du scrutin le plus indécis de l’histoire du pays : Ces législatives qui partagent les Tunisiens

Au vu de la présence massive des citoyens dans plusieurs meetings électoraux, il a semblé plausible de dire que la campagne électorale pour les élections législatives a réconcilié les Tunisiens avec la chose politique.

Elles ont enregistré des avancées dans plusieurs régions : Les forces pro-gouvernementales tentent de «libérer Tripoli»

Violations contre la mosquée Al Aqsa : Le HCI appelle à l'arrêt «immédiat et définitif»

Canada : Fusillade au Parlement : Un militaire et un assaillant tués

Seules quelques ONG continuent à leur porter assistance : Le dur quotidien des réfugiés syriens au Liban

Le «Manifeste des libertés» décortique le groupe terroriste : «Daech a été enfanté par les puissances occidentales»

 

Culture

TV5Monde. Programme Maghreb-Orient Express : Une émission «spécial SILA»

A l’occasion  du  19e  Salon international  du  livre  à  Alger,  TV5Monde délocalise «Maghreb Orient  Express», l’émission  en  connexion  avec  le monde notamment arabe. Elle sera enregistrée le 31 octobre et diffusée le  2 novembre à 20h.

Réorganisation du secteur du tourisme : Plusieurs variantes sur la table

Expo-photos. Bastion 23 à Alger : Splendeur du patrimoine mexicain

Culture : L’Espagne à l’honneur !

Vu à la télé : Déni de vérité

Nouveau catalogue de l’ANEP : Des lumières braquées sur l’histoire

 

Région Est

Constantine : Un employé d’Air Algérie arrêté pour vol de bagages

Un employé affecté au service litiges bagages, opérant au niveau de l’aéroport Mohamed Boudiaf a été arrêté, hier, en début d’après-midi par les services de police, suite à une plainte déposée par une passagère, a-t-on appris de sources sures.

Foncier industriel à Sétif : Les investisseurs retardataires seront sanctionnés

Mohamed-Chérif Hadjar. Gérant de la plus ancienne librairie à Annaba : Le livre, la passion

El Milia (Jijel) : L’eau pour la mosquée, pas pour l’école

Elle coule enfin des robinets à Aïn Kechra (Skikda) : L’eau, 52 ans après…

Batna : Le problème d’AEP perdure à El Hassi

Biskra : Deux commerçants arrêtés pour trafic de devises

Transport ferroviaire à Oum El Bouaghi : La ligne Aïn M’lila –Tébessa boudée par les voyageurs

 

Région Ouest

Arzew : Des oliviers séculaires massacrés

Un spectacle désolant s’offre, ces jours-ci, à ceux qui empruntent le tronçon de la RN11 reliant Oran à Arzew. Les oliviers bordant la route sont, sauvagement, saccagés par des cueilleurs improvisés qui ne pensent qu’à ramasser le plus possible d’olives avant le passage d’autres concurrents.

Mostaganem : Un Imam pendu à un olivier

Naima Tahraoui. Chercheuse dans la gestion des déchets à l’université de Chlef : «Le compostage est une solution adéquate»

Gestion des déchets : La santé publique menacée à Tlemcen

Gestion des déchets : Le grand échec !

Mascara : Les rues portent enfin un nom

Hamadia (Tiaret) : Une liste de 120 bénéficiaires de logements affichée

Aïn Témouchent : Les giratoires «de la mort» ne seront plus qu’un mauvais souvenir

 

Région Kabylie

Tizi Ouzou : Une jeune femme séquestrée libérée grâce au numéro vert 10.55

Une jeune femme, âgée de 29 ans, séquestrée par deux  tenanciers d’un local de vente de boissons alcoolisées à Tigzirt (Tizi Ouzou),  a été libérée grâce au numéro vert 10.55, a indiqué, hier, un communiqué du  commandement de la Gendarmerie nationale.

Chemini (Béjaïa) : 4 communes non raccordées au gaz naturel

Le chef de l’exécutif a  signifié aux contestataires que «les  communes de Chemini seront inscrites dans le cadre du programme quinquennal 2015-2019».

Hôpital de Bouira : Les gynécologues sans logement

L’établissement hospitalier (EPH), Mohamed Boudiaf du chef-lieu de Bouira, n’arrive pas à répondre aux attentes des citoyens. Désormais, le problème de manque de gynécologues ne se pose plus au niveau de cet établissement.

Si Mustapha (Boumerdès) : Le commissariat pris d’assaut par des manifestants

Des dizaines d’habitants en colère ont pris d’assaut, avant-hier, le commissariat de police du chef-lieu de la commune de Si Mustapha, à l’est de Boumerdès.

Lakhdaria : Nécessité d’un réseau d’assainissement

Les habitants du bidonville sis au village Zbarboura (Lakhdaria), au nord-ouest de Bouira, continuent à subir les néfastes conséquences d’un assainissement anarchique.

 

Région Centre

Repère nostalgiques : Le grain de beauté de la capitale

La Grande-Poste est le premier point de repère de la capitale.

Tipasa : La leçon d’Histoire de Moh Clichy à l’Université.

Restauration du lycée Ibn Rochd : Des travaux peu satisfaisants

Médéa : Journées d’étude sur les œuvres et la pensée de Mostefa Lacheraf

 

Région Sud

Tamanrasset : Renversement d’une voiture de la délégation du wali à In Guezzam

Une voiture du cortège de la délégation officielle du wali de Tamanrasset s’est renversée, ce lundi 20 octobre, non loin du lieudit Bayrouten relevant de la commune frontalière d’In Guezzam, à 400 km au sud de Tamanrasset.

Ouargla : Des citoyens en colère descendent dans la rue

Une série de sit-in de protestation ont eu lieu ces derniers jours en différents endroits de la wilaya de Ouargla. A Hassi Messaoud, les habitants du quartier Cheikh Bouamama (ex-El Haïcha) se sont déclarés exaspérés d’«être les laissés-pour-compte de la réhabilitation urbaine dans la capitale du pétrole».

Au lendemain de la prise en main du maintien de l’ordre par l’armée à Ghardaïa : La population partagée entre satisfaction et incrédulité

 

Contributions

17 Octobre 1961 à Paris : La formidable explosion de l’émigration invisible (3e partie et fin)

Exactions, chocs et violences coloniales : des crimes contre l’humanité. Sur ce volet, les révélations les plus terribles nous parviennent de la déclaration d’un groupe de policiers républicains dont le document est envoyé au président de la République, au ministre de l’Intérieur et aux membres du gouvernement, aux élus députés et sénateurs, à la presse ainsi qu’aux personnalités politiques, syndicales et religieuses. Il est accablant.

17 Octobre 1961 à Paris : La formidable explosion de l’émigration invisible (2e partie)

 

Magazine

Le malaise du secteur de l’habitat prend de l’ampleur : Immobilier, petits trafics entre amis

L’ Algérien pense au logement avant toute dépense, avant de se marier, avant d’avoir un enfant, avant de mourir. Les prix pour la location comme pour la vente ont atteint des seuils record, comparables à ceux pratiqués dans les grandes villes européennes. Que s’est il passé dans cette Algérie, où il y a à peine 40 ans les biens vacants se négociaient sur le marché à quelques milliers de dinars ?

Elle a bouclé ses 116 ans en juillet dernier : Na Messaouda, doyenne de l’humanité

 

Etudiant

La qualité “made in” Mebarki

Améliorer la qualité de l’enseignement, c’est le leitmotiv du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Université de Boumerdès : L’autorité et ses discours en débat

 

Auto

Marc Hirschfeld. Directeur général de Diamal (groupe CFAO) : «La qualité du diesel en Algérie n’évolue pas aussi vite que les normes européennes»

A la tête du groupe Diamal depuis deux ans, Marc Hirschfeld possède dans son actif plusieurs années dans le domaine de l’automobile, près de 25 années pour être plus précis. Il a débuté en France chez le groupe Fiat Auto et le Groupe PSA Citroën, puis à la distribution en tant que directeur de succursale Citroën en région parisienne durant 8 ans, puis après avoir croisé la route du Groupe CFAO où il a été nommé responsable Afrique pour Citroën, Il quitte ces derniers pour prendre la direction générale de CFAO Automotive à l’île de La Réunion, en 2007 où il dirige cette filiale qui distribue 5 marques automobiles : Toyota, Ford, Volvo, Lexus et Citroën au travers de deux sociétés et 350 personnes. Il nous livre , dans cet entretien, sa vision du marché de l’automobile en Algérie et les perspectives des marques qu’il dirige.

Il est l’ athlète le plus populaire aux USA : Une star du NBA ambassadeur de KIA

 

Environnement

Migration : C’est le moment de lever les yeux vers le ciel

Un peu plus de 7 milliards d’oiseaux appartenant à 9990 espèces différentes, dont 1360 menacées d’extinction — 134  sont complètement éteintes — vont sillonner la planète du nord au sud en empruntant des voies immuables qui leur sont propres.

Aïssa Moali. Ornithologue, spécialiste en écologie/environnement : L’outarde a quelques chances d’échapper à l’extermination si la pression du braconnage est jugulée

 

France-actu

Fellag. Comédien, écrivain : «Aucun homme ne peut représenter à lui seul la providence»

Un espoir, des espoirs de Fellag : Des mots sur des maux

 

Histoire

Musée central de l’armée : Mohamed Belkheiria, le martyr oublié

Au Musée central de l’armée, situé à Riadh El Feth, une aile au deuxième étage a été consacrée aux condamnés à mort exécutés dans les prisons de Serkadji (Alger), celle d’Oran et celle de La Casbah à Constantine.

Tipasa : La leçon d’Histoire de Moh Clichy à l’Université.

 

Multimédia

Disques durs et solutions de stockage : Seagate zoome sur le marché algérien

Seagate est installée officiellement en Algérie depuis octobre 2013. Elle compte à moyen terme atteindre 50% des parts de marché.

Course à l'innovation : Samsung présente le casque de réalité virtuelle

 

Portrait

Daksi Allaoua. Ancien membre du réseau Jeanson, ancien président de la FAHB : Constantine et la saga des Daksi

«Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’homme d’obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l’asservir.» (Gandhi)

Abdelhalim Bensmaïa. Humaniste, philosophe, théologien, exégète (1866-1933) : Le penseur émerite et la médersa perdue

 

Santé

Transplantation d’un Cœur artificiel : Le deuxième patient opéré «va bien»

Le deuxième patient opéré d’un cœur artificiel français Carmat «va bien» et a dépassé la durée de survie du premier patient décédé en début d’année, selon le chirurgien qui a effectué l’implantation à l’hôpital de Nantes (Ouest).

Violences familiales : Les crimes sur proches se multiplient

 
impact journalism days

 

El Watan Magazine



El Watan Etudiant

ICI ET LA-BAS Histoires franco-algériennes

El Watan weekend blog

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Confidences de Mechati à El Watan

Confidences de Mechati à El Watan
le dessin du jour
LE HIC MAZ
Chroniques
Point zéro Analyse éco Repères éco

Entreprise : publiez vos annonce d'emploi Emploitic.com - Publication d'offre  - emploi algerie

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter

El Watan sur Facebook

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie