Edito
 

Le symposium et les défis du football

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.12.17 | 12h00 Réagissez


Le symposium sur le renouveau du football algérien, organisé par la Fédération algérienne de football (FAF) les 11 et 12 décembre au Centre international des conférences (CIC) à Club des Pins (Alger), aura-t-il un impact direct sur l’avenir de la discipline comme le souhaitent les initiateurs du rendez-vous ? L’avenir le dira.

Des acteurs du football se sont penchés pendant deux jours sur la problématique du renouveau du football algérien à la lumière des expériences vécues au cours des trois dernières décades qui ont impacté le vécu du football national. Le symposium n’avait pas l’ambition de transformer le football en deux jours, mais au contraire de jeter les bases de son renouveau après une étude approfondie et objective du bilan.

La rétrospective présentée par le groupe d’étude et de synthèse mis sur pied pour récolter les avis des différents acteurs (du football), de la base au sommet, à travers les sept regroupements régionaux visités des semaines avant la tenue du symposium, a permis aux participants de prendre la température du sujet proposé.

Le moment était-il favorable à la tenue de l’événement qui a polarisé l’attention de l’opinion sportive et footballistique pendant deux jours ? Les avis sont partagés sur la question. La Fédération l’a organisé, car elle était convaincue de son opportunité. Les débats en ateliers et en plénière ont été riches, contradictoires, animés et passionnés.

De nombreux dirigeants, entraîneurs, joueurs (toutes générations confondues), qui n’ont pas été invités au symposium, ont clairement affiché leur pessimisme quant à la réussite de cette réunion. Les acteurs présents à Club des Pins ont débattu de tous les sujets inscrits à l’ordre du jour du symposium, proposé des solutions et exprimé leur vision de l’avenir du football algérien à la lumière des expériences vécues.

Au terme des travaux des huit ateliers dégagés, plus de 100 recommandations ont été lues en plénière et seront répertoriées dans le document de référence final, lequel sera présenté au bureau fédéral pour adoption et mise en application après accord des différents secteurs qui ont pris part au symposium. Le comité scientifique mis sur pied pour élaborer la feuille de route pour les années à venir a laissé la porte ouverte, jusqu’au 20 décembre, pour un éventuel enrichissement qui serait l’œuvre de ceux qui n’ont pas pris part au symposium. Cela participera à la consolidation effective des résolutions arrêtées.

La Fédération est appelée à mettre rapidement en œuvre les résolutions qu’elle peut appliquer dans les plus brefs délais et qui ne nécessitent pas un approfondissement du sujet. Les mesures pratiques, qui ne bousculent ni le calendrier ni les règlements, seront mises en œuvre immédiatement. Le football algérien ne va pas changer du jour au lendemain parce qu’un symposium lui a été consacré.

La réussite et les fruits de ce grand rendez-vous se mesureront à l’aune de la qualité des recommandations et de leur application et suivi. Le chemin à parcourir pour parvenir au redressement du football algérien sera long et demandera beaucoup de travail, d’abnégation et de persévérance. Le football algérien ne s’est pas fait en un jour et son retour au premier plan exigera énormément de temps.

Yazid Ouahib
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie