Edito
 

La dignité bafouée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.06.18 | 12h00 Réagissez


L’Algérie est en train de perdre son honneur, sa dignité, sa souveraineté et court allègrement vers une indépendance formelle.

Elle était «la Mecque des révolutionnaires». Elle est devenue l’antre des corrompus et des traîtres. Elle est entre les mains d’aventuriers sans foi ni loi prêts à l’envoyer par le fond. Abdelmoumen Ould Kaddour fait partie de cette catégorie. Voilà un homme qui aurait dû croupir en prison — et pour longtemps — pour espionnage au profit des Etats-Unis, et qui se retrouve en liberté après seulement 24 mois de taule.

Comble de la provocation, il est nommé immédiatement après à la tête de l’entreprise la plus stratégique et pratiquement l’unique pourvoyeuse d’argent pour le pays, en l'occurrence Sonatrach. A-t-il été ramené pour une mission très précise autre que le développement ou le bradage des hydrocarbures ?

On retiendra que depuis sa libération, il est devenu extrêmement arrogant, se comportant comme s’il n’avait de compte à rendre à personne, allant jusqu’à piétiner les lois du pays. Assuré sans doute de l’impunité, il a été jusqu’à s'attaquer au DRS, rappelant un certain Amar Saadani, venu de Tunisie et ayant gravi les échelons au point de devenir le second homme du pays, mais qui n’a pas hésité lui aussi à critiquer violemment cette institution dont il était l'indic et qui l’a fait roi.

Car, qu’on le veuille ou non, le DRS est une institution de la République. Ould Kaddour accuse, sans le nommer, le général Tewfik d’être responsable de ses malheurs ainsi que ceux de Chakib Khelil. Après l’accord négocié en secret par lui-même pour l’achat d’une vieille raffinerie en Italie et les dénonciations que cette opération a créées, «Abdou», comme il se fait appeler, a même insulté les Algériens, pour essayer de justifier ce qui s’apparente à une forfaiture, en déclarant texto : «J'ai découvert que nous avions (...) 40 millions d’Algériens experts en pétrole et en gaz.» Insultant également la justice algérienne, il a osé mentir : «On m’a fait sortir de prison comme on m’y a fait entrer, sans aucun papier, sans aucun dossier.»

Un individu qui tient un discours aussi provocateur, qui ment effrontément, ne peut assurer de protections occultes. Il vient de le prouver, encore une fois, en annonçant qu’il a sollicité des cabinets conseil américains pour l’aider à réviser la loi sur les hydrocarbures. Incroyable mais vrai ! Une décision qui appartient uniquement aux législateurs, c’est-à-dire l’APN, est détournée par un homme qui contribue de ce fait à la violation de la souveraineté nationale et notamment la Constitution. Ce qui est plus grave, l’Assemblée nationale a fait preuve d’une incroyable lâcheté en se taisant devant un tel outrage qui lui est fait. Même les partis, à l’exception de celui de Louisa Hanoune, n’ont pas réagi à ce comportement extrêmement préjudiciable aux intérêts du pays.

Dire à des Américains de nous faire des lois. Dire au loup d’assurer la sécurité de l’agneau. Chakib Khelil a tenté le même coup en 2005 en faisant adopter une loi sur les hydrocarbures et qui ouvrait des boulevards aux compagnies américaines. Un texte, là aussi, mis au point par des Américains et que la colère des patriotes a fait annuler par cette APN qui, par soumission totale au pouvoir, avait adopté à grands coups d’applaudissements six mois auparavant. Outre son acte délictueux, Ould Kaddour a en même temps insulté des juristes algériens. Qui se souvient des Accords d’Evian ? Des maquisards les ont négociés, armés seulement de leurs convictions. Les juristes algériens étaient très cotés sur la scène internationale. Ils ont réussi à conclure des accords prestigieux. Ils ont ramené la paix entre des peuples. Et voilà qu'Ould Kaddour attente à leur dignité. C’est l’Algérie qui coule.
 

Tayeb Belghiche
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie