A la une Economie
 

dimanche 29 octobre 2017

Retour de la tendance haussière

Les cours du pétrole poursuivent leur tendance haussière et dépassent désormais la barre des 60 dollars, après une hausse de près de 30% depuis le mois de juin dernier.

 

Le prix du panier de l’Opep progresse

Le prix du panier du pétrole des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s’est établi à 56,45 dollars le baril jeudi, a indiqué l’OPEP sur son site web.

 

Conférence du FCE à Oran : Les enjeux de la mondialisation en débat

Mondialiste convaincu, cet actuel directeur du cabinet SADCI (Système d’analyse et de développement de la capacité institutionnelle) rappelle d’abord les objectifs pour lesquels a été créée l’Organisation mondiale du commerce (OMC), qui se résument à «mettre les pays d’accord afin d’abolir tous les obstacles qui entravent les échanges commerciaux et donc, à terme, d’aboutir à un seul marché».

samedi 28 octobre 2017

 
	Le solaire, une belle perspective pour l’Algérie

Energies renouvelables : Des petits pas, en attendant une stratégie

Le solaire occupe une place importante à la 8e édition du Salon international des énergies renouvelables, des énergies propres et du développement durable (ERA 2017), qui s’est tenu entre le 23 et le 25 octobre au Centre des conventions d’Oran.

 

«Nous souhaitons que les pouvoirs publics définissent une feuille de route»

 

Recul de 2,9% de la consommation nationale

La baisse des importations de véhicules a eu pour conséquence une baisse de la consommation des produits pétroliers.

 

Le Brent à plus de 60 dollars

Le pétrole termine la semaine sur une note positive, se hissant à plus de 60 dollars le baril à Londres et à près de 54 dollars à New York.

 

Ligne Alger-Frankfurt : Lufthansa en pleine forme !

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a gagné d’importantes parts de marché cette année, s’attribuant désormais le statut de transporteur préféré, notamment pour le transit via l’aéroport de Frankfurt.

vendredi 27 octobre 2017

 
	L’exportation de la figue n’est pas encore à l’ordre du jour

La figue de Beni-Maouche gagne du terrain malgré les obstacles

La localité de Beni Maouche, à environ 90 kilomètres au sud de Béjaïa, vit depuis hier la 15e édition de la fête de la figue.

 

La figuiculture est une activité très rentable

jeudi 26 octobre 2017

Des aides directes à la place des subventions

Le ciblage projeté des subventions publiques devrait s’articuler autour de l’instauration d’un revenu mensuel dit complémentaire de pouvoir d’achat.  

 

«Les revenus de près de la moitié des ménages ne sont pas connus»

mercredi 25 octobre 2017

«Nous voudrions obtenir plus de lisibilité et de transparence par la voie du dialogue»

 

Une usine de galvanisation et de transformation métallique

Une usine de haute technologie de galvanisation à chaud et de transformation métallique, dénommée Metgav Industry, située à Aïn Fezza, à l’est de Tlemcen, entrera en activité début 2018, selon son patron Réda Abid.

mardi 24 octobre 2017

Relance de l’industrie : Cap sur les richesses minières

Le projet du gouvernement vise à transformer et à valoriser l’ensemble des richesses minières du pays. Il veut y aller rapidement. Des contrats ont d’ores et déjà été conclus pour l’exploitation de nombre de minerais.

 

Sous-traitance : Seulement 1000 entreprises algériennes recensées

Pas plus de 1000 entreprises algériennes évoluent dans le secteur de la sous-traitance, représentant ainsi 10% de l’ensemble des PME constituant le tissu industriel algérien.

 

Inflation : Hausse annuelle de près de 6% en septembre

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 5,9% jusqu’à septembre 2017, a rapporté hier l’Office national des statistiques (ONS), cité par l’APS.

lundi 23 octobre 2017

Le gouvernement sans stratégie ni données fiables

S’il y a un message à retenir de la sortie du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, à l’occasion de l’université du forum des chefs d’entreprise (FCE), tenue la semaine dernière au Palais des expositions des Pins maritimes, c’est bien l’absence d’une vision économique à long terme. Ouyahia l’a bien reconnu en présence des membres de son équipe chargés des portefeuilles économiques et de la diplomatie, ainsi que d’anciens ministres venus nombreux assister à cette rencontre pour sa troisième édition sous le thème «L’entreprise, c’est maintenant».

 

Youcef Yousfi assène ses vérités et tente la conciliation avec le privé

Pour le ministre de l’lndustrie et des Mines, Youcef Yousfi, qui a également parlé sous sa double casquette d’ancien ministre de l’Energie, évoquant les indicateurs du marché pétrolier, est longuement revenu devant les membres du FCE sur les principales réalisations de son secteur au cours de ces dernières années.  

 

Le paradoxe algérien et son impact sur la facture d’importation

Sans s’approfondir dans les détails, le ministre du commerce, Mohamed Benmerradi a devant les patrons du FCE a annoncé une série de mesures visant à réorienter les importations algériennes vers la baisse. Objectif : Porter la facture d’importations à 30 milliards de dollars es mesures EN 2018.

 

La baisse des liquidités sur le marché bancaire doit inciter les PME à aller en Bourse

Invité par nos soins à commenter la déclaration du Premier ministre Ahmed Ouyahia concernant l’exclusion des banques et des entreprises «juteuses» du processus d’entrée en Bourse, le directeur général de la Bourse d’Alger, Yazid Benmahjoub, n’a pas manqué d’afficher sa satisfaction quant à l’annonce d’une telle mesure. Laquelle arrive au bon moment de l’avis de M. Benmouhoub. Pour ce dernier,: «C’est une déclaration réjouissante.  

 
 
	Isaad Rebrab reçu par le Président brésilien

Le pouvoir fait peur aux entrepreneurs privés

La question de la place de l’entreprise dans la société algérienne revient de façon récurrente dans le débat public. Si elle est de statut public, on évoque la nécessité de changer son mode de gestion. Si elle est privée, l’opinion est généralement favorable à sa promotion, mais en veillant toutefois à ce qu’elle reste de taille modeste en se confinant aux seules activités de sous-traitance, à certains services et au commerce de détail. Déborder de ces activités «réservées», c’est déjà faire l’objet de suspicion d’accointances avec certains cercles du pouvoir, qu’on évitera de désigner nommément.

 

Pourquoi Abdelkader Messahel a éructé le dépit terminal de l’économie 1.0

Il existait peut être encore un doute sur l’incapacité algérienne actuelle à conduire une modernisation économique pour sortir de la mono-exportation. 

 
Cital s’inquiète, Alstom rassure

Cital s’inquiète, Alstom rassure

Bien que le plan de charge ait, sous l’effet de la haute tension financière foudroyant le pays fondu sensiblement de 213 rames à 145, dit autrement, une implantation qui risque de rapporter moins gros que prévu, le français Alstom continue de croire au marché ferroviaire algérien. C’est du moins ce que laissait transparaître dans ses propos l’un des hommes-clés du groupe tricolore, dépêché tout récemment à Annaba. En effet, avec la visite de deux jours, les 10 et 11 octobre, de Thierru Best, directeur des opérations à Alstom Monde, c’est un léger vent d’optimisme qui a soufflé au site de Cital Annaba.

 

Des rames algériennes à l’assaut du marché

Une équipe de cadres dirigeants de Cital devrait prendre part, d’ici peu, à une réunion au ministère des Affaires étrangères, au terme de laquelle pourrait être désigné un représentant pour la conduite d’une délégation qui prévoit de se rendre en Tunisie, avons-nous appris de sources proches de l’entreprise.

 

Les premiers essais dynamiques sont en cours

«Le contrat conclu en juillet 2015 par Alstom et la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) pour la fourniture de 17 trains inter-cités Coradia n’a été ni annulé ni gelé. Le projet avance conformément au planning».

dimanche 22 octobre 2017

 
	Ali Haddad président du FCE

«Nous avons été victime d’une cabale»

L’incident estival opposant le patron du FCE, Ali Haddad, et l’ex-Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, de nouveau dans la lumière.

 

Stratfor tance le choix du gouvernement

L’agence privée de renseignement et d’analyse américaine, Strategic Forecasting (Stratfor), a rendu publique, jeudi dernier, une note d’analyse sur l’Algérie, dans laquelle elle critique les nouveaux choix économiques du gouvernement, notamment le recours au financement non conventionnel (planche à billets).

 

De nouvelles restrictions à partir d’aujourd’hui

Une nouvelle instruction de la Banque d’Algérie (BA), visant à durcir les conditions de domiciliation bancaire des opérations d’importation des biens destinés à la revente en l’état, sera mise en vigueur dès aujourd’hui, selon des responsables de la BA, cités hier par l’APS.

samedi 21 octobre 2017

 
	La liste des produits soumis à licence continue de s’allonger, comprenant désormais des produits agricoles et agroalimentaires

Le gouvernement veut réduire ses importations à 30 milliards de dollars

Confrontée depuis trois ans à la chute de ses revenus pétroliers, l’Algérie envisage de réduire sa facture d’importation de 10 milliards de dollars en 2018, pour la faire passer sous la barre des 30 milliards de dollars contre une facture de 40 milliards de dollars en 2017, a annoncé jeudi dernier à Alger le ministre du Commerce, Mustapha Benmeradi, cité par l’APS.

 

Finance islamique : La CNEP, la BADR et la BDL se lancent

L’introduction officielle de la finance islamique dans le paysage bancaire public sera effective avant la fin de l’année, selon les déclarations du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, qui précise que la CNEP, la BADR et la BDL ouvriront la marche et qu’elles seront suivies, au courant de 2018, par les autres entités bancaires publiques.

 

OPEP : Vers le renouvellement de l’accord

 
 
	L’ambassadeur de France, Xavier Driencourt, hôte de l’organisation patronale

Le partenariat avec les étrangers en... marche

D’ailleurs, plusieurs opérateurs économiques étrangers sont les hôtes de cette organisation patronale, dont le siège est à Blida, pour discuter des possibilités de partenariat avec leurs homologues algériens.

vendredi 20 octobre 2017

 
	La réaction du consommateur à la cherté de la vie se résume dans le fait qu’il se détournera de certains produits et favorisera ceux de moindre coût

Crise : Quand la santé paye les frais

Fruits, légumes, poissons, viandes, fromages, yaourt... autant d’aliments de large consommation devenus un luxe ces derniers temps. Face à la hausse des prix, de nombreux ménages changement leur habitudes alimentaires pour amorcer les frais, au détriment de leur santé. El Watan week-end a rencontré certaines d’entre elles.

mercredi 18 octobre 2017

 
	Ouyahia à l’université d'été du FCE

Ouyahia demande aux chefs d’entreprise d’imposer le paiement par chèque

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a été interpellé, aujourd’hui mercredi, par le patron du groupe Benamor, au sujet de l’obligation de paiement par chèque que le gouvernement n'arrive toujours pas à imposer. 

 

Industrie du ciment : Le secteur sera excédentaire dès 2020

Les capacités de production nationale de ciment passeront de 19,5 millions de tonnes actuellement à 40,6 millions de tonnes en 2020. Le GICA, qui détient 12 cimenteries sur les 17 en exploitation sur le territoire national, disposera à lui seul d’une capacité de 20 millions de tonnes.

 
 
	Le complexe d’El Hadjar

Objectif : Quadrupler la production

Les capacités globales de production pourraient atteindre 13,2 Mt/an en 2020 dans le cas où le complexe El Hadjar atteindrait le niveau de production projeté de 1,2 Mt/an.

 

Les principaux projets sidérurgiques en cours de réalisation

Dix projets de production sidérurgique sont en cours de réalisation pour une capacité prévisionnelle de plus de 8,55 millions de tonnes/an, selon le ministère de l’Industrie.

mardi 17 octobre 2017

Commerce électronique : les établissements financiers algériens prêts pour le paiement en ligne

Les établissements financiers (banques et   Algérie Poste) sont prêts pour le paiement en ligne dont le projet de loi,   adopté par le Conseil des ministres, sera soumis prochainement au   Parlement, a indiqué mardi la ministre de la Poste, des Télécommunications,   des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Faraoun.

lundi 16 octobre 2017

Les entreprises nationales à la traîne

Les entreprises nationales à la traîne

Avec à peine 15% d’entreprises connectées à internet, moins de 8% qui sont dotées de leur propre site-web, 2% disposant d’un catalogue de produits en ligne et quelque 200 à 250 sites marchands dédiés au e-commerce (données publiques de 2014), notre économie, à l’inverse de ses voisines immédiates (Maroc et Tunisie) et tant d’autres du monde arabe ou d’ailleurs,  n’est pas près de devenir moins étanche au monde du numérique.

 

<< < 12345 > >>

le dessin du jour
LE HIC MAZ
impact journalism days

 

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...