50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie 08/07/12

Edito : les Algériens se réapproprient leur histoire

Par Boukhalfa Amazit : Journaliste, spécialiste des questions d'histoire


Quelle est la part de vérité dans L’Iliade et l’Odyssée ? C’est un récit fabuleux. Eblouissant d’imagination, dont la construction de toutes pièces est attribuée à  Homère. Et pourtant, le poème s’est révélé une source intarissable d’informations et d’enseignements sur une période fort reculée (entre 1300 et 1100 av. J.-C.) de l’histoire de la Grèce antique. Homère, s’il n’est pas une identité fabriquée, comme certains spécialistes le supposent, aurait  vécu à la fin du VIIIe siècle (av. J.-C.). Et pourtant, si l’on s’en tient à la seule partie qui concerne La Guerre de Troie, la narration qui en a été faite par l’aède ionien a permis à l’archéologue Heinrich Schliemann de découvrir, en 1870, les ruines de la cité antique.

La comparaison peut paraître incongrue dès lors qu’on met en équation des événements qui se sont déroulés il y a plusieurs siècles avec d’autres qui nous sont proches et qui se sont passés à l’ère de la télévision et du cinéma, c’est-à-dire des instruments qui ont enlevé son caractère absolu à la mort elle-même. La source demeure identique : le témoin ; le vecteur en est la parole. La crédibilité, elle, peut donner sujet à l’incertitude ou, en tout cas, à une forme de scepticisme.

Toutefois, au regard de ce qui se passe,  notamment dans le domaine de l’édition et du journalisme, les Algériens, confrontés au silence des pouvoirs publics en charge de la reconstruction mémorielle, sont en train de se réapproprier leur Histoire. Il est vrai que les historiens auront fort à faire, à l’avenir, pour passer au crible tous les témoignages qui sont en train de s’exprimer de façons diverses ; mais tout ce qui s’écrit et se dit est bon à prendre. Rien n’est à dédaigner. Tous les témoignages doivent être récoltés, consignés, filmés, enregistrés, non pour attribuer des satisfecit ou distribuer des mérites, mais pour constituer une véritable banque de données.

Dès le lendemain de l’indépendance nationale, les premiers ukases ont frappé l’histoire. Les autorités ont commencé par en extraire des personnages, puis des dates et des événements. Il aura fallu attendre la fin des années 1970 pour que la presse puisse parler du Congrès de la Soummam et que les officiels le célèbrent. On a assisté au jumelage des dates importantes comme le 5 Juillet qui a été couplé avec la Fête de la jeunesse et, plus tard, du FLN (le parti et non l’artisan de la Libération). Le 19 juin était commémoré et férié, mais pas le 19 mars, par exemple.

L’histoire de l’Algérie était prisonnière «des fonctionnaires de la Vérité» ainsi que Ben Khedda désignait les cerbères de l’Histoire. Ce dernier rapporte qu’en 1976, le président Houari Boumediène avait demandé aux historiens et aux chercheurs du Centre national des études historiques (CNEH) d’écrire l’histoire de l’Algérie et de sa Révolution en insistant sur la nécessité de ne pas citer de noms dans la phase contemporaine. Le deuxième président du GPRA poursuit  : «A un historien qui s’étonne qu’on puisse écrire cette histoire sans citer les noms de Abdelkader, Ben Badis, Messali, Ferhat Abbas… le Président estima que ce qui a été fait par la Révolution algérienne dépassait de loin leurs actions...» No comment.

Dans ce dossier
Ma guerre à moi
Une histoire d'hommes
Dessine-moi l’indépendance
Constantine 1954-1962 : un enfant raconte la guerre
Ma grand-mère a eu raison des militaires français
Baya, Zohra, Fatma et les autres...
La place Tahrir me rappelle le Palais des sports
Apprendre à se défendre dans les rangs de l’ennemi
Le cessez-le-feu, jour de victoire
Tonton, le roi de l’évasion
Mohamed Frioui. ancien imprimeur de l’aln : Nous imprimions des drapeaux en prévision de l’indépendance
Jeanine Nadjia Belkhodja. Alger Chirurgien, elle travaille pour les services de santé du GPRA : Les tueurs de l’OAS avait pour consigne de viser la tête
Edito : question de majuscule
Un certain soir de 1955
Une histoire d'hommes
Dessine-moi des moudjahidine
L’enfant héros
Mohamed Tâb raconte son enfance durant la guerre d'Algérie
Un moudjahid lynché sous mes yeux
Souvenirs traumatisants
L’affaire des trois garçons disparus dans la région de Aïn Beïda
Baya El Kahla. Première maquisarde de la Région 1, Zone 1, Secteur 1 de la Wilaya IV. : J’avais des copines juives, qui, à plusieurs reprises, m’ont sauvée
Laraf
Sorti du tribunal par les policiers
L’ami Jeanson
La grève des 8 jours à Guenzet
D’Indochine aux montagnes de Kabylie
Dans les maquis de Kabylie
Mémoires d’un moudjahid clandestin
J’ai volé le fusil de chasse de mon père
Attentat à Fréjaville
Une vie sous les bombes
Carnet de guerre
Jean Kersco. En Algérie pour maintenir la paix, il filme les fêtes du 5 juillet 1962 à Sétif : J’ai choisi d’aller en Algérie pour montrer qu’il était possible de faire la paix
Edito : la fable du traître et du martyr
Les cris dans la nuit
Une histoire d'hommes
Dessine-moi un prisonnier
Dans les tourbillons de la guerre
Souvenirs d’un enfant révolté
Fatima, la collégienne martyre du 17 Octobre 1961
Assassins, on veut les fatmas !
D’Alger à Paris, le parcours de «Kaddour»
Militer des deux rives de la Méditerranée
Des armes pour les moudjahidine
Rachid Haddad, le martyr oublié
Petite histoire de la Révolution algérienne
Souvenirs du cessez-le-feu
Des dizaines de paras emportés par l’oued Guergour
L’opération Rachel
Mon père, ce héros
Le maire qui m’a sauvé la vie
Trahison et exécutions
Lettres d’un appelé à ses parents
J’étais Algérien jusqu’à l’indépendance
Farida Bedj. Chlef. Arrêtée au début de la guerre, elle perd deux sœurs au maquis : Les parachutistes sont venus me chercher à la maison
Le cinquantenaire vu par les jeunes : un juillet 2012 orageux à Alger
En dépit de l’âge avancé des gouvernants : la tentation du pouvoir à vie
Les promesses oubliées de la Soummam

123 > >>

Tous les titres d'El Watan

Actualité

Reprise du dialogue inter-malien à Alger début septembre

Un dialogue inter-malien "approfondi" sur  la situation au nord du Mali aura lieu début septembre, a déclaré jeudi à Alger,  le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.         

Les kidnappings se multiplient dans la région : Insécurité persistante dans la wilaya de Tizi Ouzou

2 ans de prison pour une vidéo sur Facebook : Appels à la libération de Youcef Ould Dada

21e anniversaire de l’assassinat de l’ancien patron de la SM : La famille de Kasdi Merbah réclame «une véritable enquête»

Crash, retards et affrètement à Air Algérie : Les réponses de Mohamed Salah Boultif

Commémoration du Congrès de la Soummam et de la journée du Moudjahid : Discours, fleurs et tbel à Ifri

Message de Bouteflika : «La stabilité et la sécurité de notre pays sont tributaires de la stabilité du voisinage»

Fermeture des routes à Béjaïa : L’enfer au quotidien

Education Nationale : Une série de mesures pour la rentrée scolaire

Permis biométrique : La commission interministérielle installée

 

Sports

Equipe Nationale : Yebda s’expatrie aux Emirats arabes

Annoncé dans plusieurs clubs européens, notamment en Angleterre au sein de la formation de Sunderland (Premier League), l’international algérien, Hassa Yebda, libéré cet été par les Espagnols du FC Grenade, alors qu’il était prêté aux Italiens de l’Udinese, a officiellement opté, mardi soir, pour le club émirati d’Al Fujaïrah, rejoignant ainsi son coéquipier et capitaine de la sélection nationale, Madjid Bougherra, qui lui a rejoint la formation émiratie il y a quelques jours, en provenance de Lakhwiya (Qatar).

Espagne. Supercoupe (aller) : Nul entre le Real et l’Atletico, Ronaldo inquiète

NAHD - MCA : Match avancé au vendredi 29 août

MCEE : Ghazi absent face à l’USMH

En bref

Mehadji Kenadil. Rancien arrière latéral du CRT : «L’équipe nationale ira loin en CAN 2015»

 

Economie

Laksasci : le retour au crédit à la consommation au cours du 2ème semestre 2015

Le retour au crédit à la consommation sera accompagné  par l’entrée en service de la centrale des risques prévue dès le deuxième semestre  de 2015, a indiqué dimanche à Alger le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed  Laksasci.         

Assurances : la SAA a réalisé un résultat net de plus de 3,22 milliards de DA en 2013

L’Algérie compte plus de 1,7 million de commerçants " légaux"

Commerce : Plus de 60 000 registres électroniques délivrés depuis juin

Port de Djendjen (jijel) : Recul de 31% pour les véhicules débarqués au 1er semestre

Transfert illicite de devises : Total sous la loupe de la justice algérienne

 

International

Les bains de sang ont repris à Ghaza : Netanyahu court derrière une victoire fictive

Quelques heures avant l’expiration de la trêve, mardi à minuit, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a fait exploser le cessez-le-feu en demandant à la délégation menant des négociations indirectes avec les Palestiniens, au Caire, sous médiation égyptienne, de rentrer et en ordonnant à son armée de reprendre les frappes sur la bande de Ghaza.

Tout en accusant le Qatar de financer les djihadistes en Irak : L’Allemagne décide de livrer des armes aux Kurdes

Cela s’est passé en Sierra Leone : Comment une guérisseuse a répandu le virus Ebola

Irak : Le journaliste américain James Foley décapité

Vidéo postée sur YouTube : Mystère autour d’un quadruple meurtre en haute mer filmé avec un portable

Malaisie : La pêche à l’oreille, un art traditionnel en voie de disparition

 

Culture

Oued Z’hor (Jijel) : Elle a la «côte» d’or

Oued Z’hor. Un bout de paradis est abandonné là-bas. A mille lieues de l’effervescence estivale d’ailleurs, cette petite bande côtière est en hibernation. Depuis exactement deux décennies, la plus sublime des plages de la wilaya de Jijel n’a pas renoué avec son effervescence d’antan. Tombée dans l’oubli, elle est la plus naturelle des plages qui se retrouve abandonnée.

Festival de Djemila : Le Marocain Hatem Ammor en vedette

Parution. Les enjeux de la médiatisation de la révolte Kabyle en 2001 : Réflexion sur le métier de journaliste en situation de crise

Le soleil, la mer et le rêve : (Trois poètes)

Chutes de Tamda à Mila : Un lieu tout de fraîcheur

Le groupe Zine Gdah : «Notre musique restitue les légendes»

 

Région Est

Une semaine de troubles à cause du CET de BenBadis (Constantine) : Quatre mesures urgentes préconisées

Le CET fonctionne depuis des années en l’absence d’équipements indispensables.

Sétif : 5 morts et 5 blessés dans un accident de la route

Annaba : Reprise du projet de 48 logements LSP

Télécommunication à Jijel : Près de 8 km de câbles volés depuis 2011

Biskra : Zizanie à l’APC de lichana

Batna : L’état de la pelouse du stade Sefouhi inquiète le CAB

Protection phytosanitaire à Biskra : Les entreprises privées ne participent plus à la lutte contre le myelois

Circulation routière à Guelma : Les motocyclistes sont hors la loi

 

Région Ouest

Oran : La crème glacée est bien prisée en été

A Oran, la crème glacée est surtout une affaire d’artisans. Pour les amateurs, trouver le nom «Boulahya» apposé sur l’emballage, est sans doute un gage de qualité. Mohamed qui emploie six personnes est l’un des rares passionnés à contribuer même modestement (300 kg par jour) à fournir le marché de sa ville dominé, fait paradoxal compte tenu de l’énorme potentiel de consommation, par des produits industriels acheminés des autres régions du pays, notamment du centre, ou, dans une moindre mesure, de l’étranger via les importations.

Mostaganem : Une Dacia Logan volée

Chlef : Le réseau électrique résiste bien à la canicule

Frontalière algéro-marocaine : La réure est consommée

Projet du tramway de Sidi Bel Abbès : Les écologistes dénoncent l’abattage d’arbres

Découverte de deux corps sans vie à Mascara

Radio Tiaret : L’émission «Idwen’s-Mazight» boucle son 100e numéro

Fièvre aphteuse : Un autre foyer à Relizane

 

Région Kabylie

Commune de Larbaâ Nath Irathen : Azouza, village où naquit Abane Ramdane

Nous nous sommes rendus hier à Azouza, à Larbaâ Nath Irathen, village natal de Abane Ramdane, l’architecte de la Révolution et principal organisateur du Congrès de la Soummam.

Arch Abrares (Toudja) : Les habitants crient leur détresse

C’est l’énième manifestation de rue pour ces villageois qui réclament un cadre de vie décent. Les désagréments causés par ces moult actions ne sont supportés que par la population locale, les automobilistes et les estivants.

Fièvre aphteuse : 465 têtes bovines abattues à Bouira

Le nombre du cheptel touché par l’épidémie de la fièvre aphteuse à Bouira n’a pas cessé d’augmenter. Il y a 465 têtes bovines abattues depuis l’apparition de ce virus dans la wilaya, a déclaré, ce mardi 19 août, M. Rachid Moresli, directeur des services agricoles, lors d’un point de presse tenu à la cellule de communication de la wilaya.   

Wilaya de Boumerdès : Les résultats du concours d’accès à l’enseignement contestés

Aussitôt les résultats connus, le siège de la direction de l’éducation de Boumerdès a connu un mouvement inhabituel. Les candidats recalés viennent pour signaler des erreurs dans le calcul de leurs moyennes.

Lakhdaria : Nécessité d’un réseau d’assainissement

 

Région Centre

Direction de distribution de Gué de Constantine : Des plaintes pour agression des réseaux d’électricité et de gaz

Depuis le début de l’année, la filiale de Sonelgaz a enregistrées 55 agressions sur les installations électriques et 34 autres sur les réseaux de gaz.

Secteur des télécoms à Tipasa : beaucoup reste à faire

Plus de 280 ha de végétation partis en fumée à Blida

Fièvre aphteuse : les vétérinaires de Ain Defla demandent plus de vaccins

 

Région Sud

Plus de 20 000 actes en instance d’informatisation : La modernisation de l’état civil traîne à l’APC de Tamanrasset

Bien que des instructions  aient été données par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales dans le cadre de la modernisation de son secteur,  plusieurs opérations sont à la traîne et des retards injustifiés sont constatés sur le terrain, notamment à la municipalité de Tamanrasset. 

Brèves de Ouargla

Theniet El Makhzen : Les trottoirs squattés

Ils sont des dizaines de marchands ambulants de fruits et légumes à élire domicile sur les trottoirs et  autres espaces censés être à l’usage exclusif des piétons, défiant ainsi toutes les lois qui régissent ce genre de commerce, notamment dans les centres urbains.

 

Contributions

Importance et intérêt des comptes sociaux des entreprises

Les entreprises inscrites au Registre du commerce à la fin 2013 et dotées de personnalité juridique morale sont astreintes au dépôt de leurs comptes sociaux de l’exercice 2013 avant le 31 juillet 2014. Il s’agit des Sociétés par actions (SPA), les Sociétés à responsabilité limitée (Sarl), les Sociétés en nom collectif (SNC), les Sociétés en commandite simple (SCS), les Sociétés unipersonnelles (Eurl), et enfin les banques et les sociétés sportives.

L’amour des intégristes

 

Magazine

Bacheliers à 30, 40 ou 60 ans : Quand les séniors foulent les campus !

Sésame, visa d’entrée à l’université ou encore tremplin, les adjectifs ne manquent pas quand il s’agit de définir le baccalauréat, un mot dérivé du latin médiéval bacca laurea, en l’occurrence la couronne de baies de laurier posée au-dessus de la tête qui symbolisait la réussite et la victoire.

Rupture du jeûne avec les policiers : Immersion dans des barrages de police durant l’iftar

 

Etudiant

Animateur, garde-malade, manœuvre... : Un travail d’été ? J’y songe déjà

On dit que le travail c’est la santé. On dit aussi qu’il vaut mieux user des souliers que des draps. Toujours est-il que travailler devient de plus en plus nécessaire : pour gagner sa vie, s’épanouir, acquérir de l’expérience ou tout simplement passer du temps. Eh oui, passer du temps. Et nombreux sont ces étudiants qui ont déjà choisi de travailler pendant leurs vacances d’été.

Amira Ghazi.Etudiante à la Faculté d’Oran : Le Mondial a dépassé même la beauté du foot

 

Auto

Hyundai Accent 2014 : La voiture la plus séduisante de sa catégorie

Hyundai, le constructeur automobile avec la plus forte croissance par marque dans le monde, a été nommé la marque non premium la mieux classée selon l’étude de J. D. Power 2014 sur la Qualité Initiale (IQS), avec la Hyundai Accent 2014 nommée comme voiture la plus séduisante de sa catégorie dans son étude sur la performance, l’exécution et l’arrangement.

Tombola Renault Algérie : L’immense bonheur de gagner... une Clio 4

 

Environnement

Ain Témouchent : La plage du puits menacée de disparaître

Selon une pétition adressée au premier ministre, et dont notre bureau a été destinataire d’une copie, des citoyens de Béni-Saf alertent Abdelmalek Sellal sur les méfaits de la commercialisation du sable de mer issu du dragage du port de pêche. Ils accusent l’opération de se faire d’une manière non respectueuse de l’environnement d’autant qu’il y a derrière une affaire de gros sous.

Énergies renouvelables : Les politiques nous vendent du vent

 

France-actu

Abbas Bendali. Directeur de Solis : «350 millions d’euros de dépenses alimentaires»

Les musulmans en France consomment environ 350 millions d’euros pendant le Ramadhan. Abbas Bendali, directeur de Solis, cabinet d’études marketing spécialisé dans les sondages ethniques, note que le mois de jeûne est propice à la consommation.

Le regroupement familial sur place

 

Histoire

En août 1944, on a débarqué en Provence

Benyoucef, Arezki, Allaoua et les autres participent aujourd’hui à Toulon aux cérémonies du 70e anniversaire de l’opération Dragoon, où un hommage est rendu aux vétérans algériens qui ont participé à la libération de la France.

Faits historiques. 7 août 1956 à la prison de la Casbah : Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté

 

Multimédia

Téléphonie mobile : Djezzy lancera la 3G durant le Ramadhan

Les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy vont eux aussi pouvoir enfin bénéficier, d’ici quelques jours, des services de téléphonie de troisième génération (3G).

La gamme des Smartphones s'enrichit : Samsung Algérie dévoile le Galaxy S5

 

Portrait

Daksi Allaoua. Ancien membre du réseau Jeanson, ancien président de la FAHB : Constantine et la saga des Daksi

«Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’homme d’obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l’asservir.» (Gandhi)

Abdelhalim Bensmaïa. Humaniste, philosophe, théologien, exégète (1866-1933) : Le penseur émerite et la médersa perdue

 

Santé

En bref…

Ebola : L'OMS craint le pire, le Liberia durcit sa réponse

 

Arts et lettres

Étude : Marché du cinéma et de l’audiovisuel en algérie Ecrans en chiffres

Par ses contours mouvants et le manque d’indicateurs fiables et actualisés, le monde du cinéma et de l’audiovisuel dans notre pays demeure une nébuleuse, plus sujette aux approximations qu’aux données. Au demeurant, la carence statistique n’est pas propre à ce secteur et explique, par bien des façons, que la gestion ressemble souvent à une navigation à courte vue. Ainsi, petit et grand écrans se voient privés d’un éclairage adéquat, les débats à leur propos évoluant dans la plus parfaite des confusions, souvent au bénéfice de celui qui en dit le plus, le plus fort et le plus souvent.

Fronton : Le fantôme de Hegel

 
Vidéo

L'industrie militaire algérienne

L'industrie militaire algérienne
El Watan Magazine

El Watan Etudiant



ICI ET LA-BAS Histoires franco-algériennes

El Watan weekend blog

Indépendance Algérie

 

le dessin du jour
LE HIC MAZ

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter

Entreprise : publiez vos annonce d'emploi Emploitic.com - Publication d'offre  - emploi algerie

impact journalism days

 

El Watan sur Facebook

Chroniques
Point zéro Analyse éco Repères éco
El Watan 2014 l'info indépendante présidentielle

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie