A la une Culture
 

Iflissen(Wilaya de Tizi Ouzou)

Festival Ecoculture

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.08.17 | 12h00 Réagissez

L’association Ecolo Culture, dénommée  «Gelahem» et le comité de village Arvi, relevant de la commune d’Iflissen, au nord de la wilaya de Tizi Ouzou, ont organisé mardi dernier un festival dédié à l’environnement et à la culture.

Par cet événement, les organisateurs se sont fixé comme objectif la protection de l’environnement, le rayonnement culturel et la réhabilitation des sites archéologiques et historiques que recèle leur village. Des expositions relatives aux produits du terroir et à l’artisanat traditionnel ont été mises en place dans l’enceinte de la maison de la jeunesse construite totalement par les villageois. «Nous avons remarqué que notre village croulait sous les ordures et que l’activité culturelle était quasi inexistante.

Nous avons alors décidé de nous retrousser les manches et de mettre la main à la poche. Des opérations de nettoyage ont été organisées, de l’argent a été collecté pour construire cette maison de jeunesse en vue de la mettre à la disposition des jeunes. En l’espace de quelques mois, nous avons pu concrétiser ce projet.

A présent, nous sommes sur une autre étape, à savoir le lancement de ce premier festival écoculturel pour sortir notre village de l’anonymat et surtout préserver notre village antique qui recèle des sites archéologiques importants, qui sont malheureusement exposés au aléas de Dame nature et aux dégradations d’origine humaine», indiquera Zahia Boughilas, l’une des initiatrices de ce projet, une femme originaire du village Arvi mais établie en France.

«Nous demandons l’inscription de ces sites comme patrimoine historique… » Elle est actuellement adjointe au maire, chargée de la vie associative et de la citoyenneté à la mairie de Saint-Denis. Profitant de la présence du P/APW de Tizi Ouzou et de la représentante de la direction de la culture, une visite guidée à travers l’ancien village a été effectuée.

«Nous demandons l’inscription de ces sites comme patrimoine historique et leur restauration pour les préserver et les laisser aux futures générations»,demanderont les membres de l’association et du comité. A signaler que les organisateurs ont prévu des conférences sur le thème de l’environnement. Des activités théâtrales et artistiques ont été assurées par des animateurs locaux. Il était aussi question de récompenser les 45 lauréats du village Arvi aux examens de fin d’année. Le festival a été clôturé par un gala artistique animé par de jeunes artistes de la région, dont le chanteur Rabah Aïfane.
 

Hocine Aït Iddir
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie