Chroniques Point Zéro
 

Ya l Khadra

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.01.18 | 12h00 Réagissez


Le Président vient d’annuler la privatisation des entreprises publiques. Pourquoi pas, mais à la place, quel est le modèle proposé ? C’est tout le problème, car il n’y en a pas vraiment, ou plutôt il y un modèle différent pour chaque secteur, chaque gouvernement ou chaque businessman. Le même modèle n’est pas appliqué à Rebrab et Kouninef, ou à Oulmi Sovac et Tahkout.

On peut prendre l’exemple de ce dernier, ex-vendeur de légumes devenu transporteur d’étudiants grâce à sa proximité avec le Premier ministre, pour finir industriel. Lui ne pose pas de problèmes, mais ses voitures si. Montées à l’étranger, elles sont démontées pour être embarquées en kits vers l’Algérie, 25 selon le cahier des charges de Bouchouareb, avec un coût supplémentaire à l’arrivée d'environ 100 000 DA par rapport aux véhicules fabriqués en Corée, même plus chers, puisque il s’agit de faire rapidement du bénéfice, la réglementation changeant chaque semaine en Algérie.

Qui paye ? L’Algérien, dont les voitures sont plus chères que celles importées et ne génèrent rien pour le Trésor, puisqu'elles sont défiscalisées. Sauf que Tahkout n’est pas le seul, Renault fait la même chose, démontant des Dacia en Roumanie pour les remonter à Oued Tlélat sans rien payer, mais vendant les véhicules plus chers.

Ce qui repose le problème du modèle économique, celui censé faire décoller l’entreprise, créer de l’emploi et de la richesse tout en offrant au consommateur des produits moins chers. El Khadra, qui désigne aussi bien l’Algérie, l’équipe nationale de football que le légume, porte bien son nom. Car s’il y a une chose que l’on sait faire, c’est l’agriculture.

Depuis quelques années, l’Algérie est autosuffisante en fruits et légumes, et elle pourrait même en exporter si la bureaucratie était plus souple. Le monde entier veut manger, ça c’est sûr. Tahkout a-t-il raté sa vocation ? S’il bouclait la boucle et montait des poivrons en laissant Toyota monter des voitures moins chères, l’Algérie serait-elle plus prospère ?

Chawki Amari
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie