Chroniques Point Zéro
 

The voice

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.05.17 | 12h00 Réagissez


Deux coups de téléphone importants sont tombés presque en même temps. Le premier est national, d'Alger à Alger, reçu par Oud Abbès de la Présidence, alors qu'il discourait sur la beauté interne du FLN, la victoire du dinosaure sur le primate et autour de l'extraordinaire intelligence du président Bouteflika. L'autre est international, de Paris à Alger, reçu par le vieux président algérien de la part du jeune président français.

Dans ces deux échanges, personne à part les concernés ne savent ce qu'il s'est dit, mais surtout, on ne sait pas qui a appelé Oud Abbès de la Présidence alors qu'il était en pleine conférence, et qui a reçu l'appel de Macron à la Présidence, le chef d'Etat algérien n'étant plus un grand bavard depuis des années.

Est-ce Ouyahia, en tant que directeur de cabinet, qui a appelé son ennemi Ould Abbès, ou est-ce le frère du Président, en tant que frère du Président ? Pour le deuxième, est-ce le même Ouyahia qui a décroché le téléphone pour parler à Macron, ou est-ce le frère du Président, en tant qu'héritier horizontal, qui l'a fait ? Les hypothèses sont nombreuses, mais comme il y a toujours des sources, certaines avancent que c'est le frère du président qui a appelé Ould Abbès pour qu'il arrête d'évoquer Bouteflika à chaque phrase, et c'est ce même frère qu'a appelé Macron pour lui dire qu'il allait au Mali. Bien sûr, les sources divergent, certaines affirment que c'est Ouyahia qui a appelé Ould Abbès en se faisant passer pour le frère du Président et une femme de ménage qui a parlé à Macron, la Présidence ayant été désertée depuis longtemps. Où est le vrai ? Aucune importance, on dit même que c'est le frère de Bouteflika qui a appelé Ould Abbès pour lui annoncer que son chèque était prêt et Macron qui aurait appelé le cousin du Président pour lui dire d'arrêter de faire dire que Macron est l'ami de l'Algérie. Une chose est sûre, Ould Abbès, Ouyahia, le frère du Président et Macron ont une chose en commun en plus d'un téléphone portable. Ils n’ont pas d’amis.

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie