Chroniques Point Zéro
 

Tebboune arrêté

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.07.17 | 12h00 Réagissez


Il s’appelle Abdelkader K., il a 30 ans, marié, deux enfants, et vit à Naâma, qui veut dire l’autruche. Il vient d’être arrêté par la DGSN à son domicile après une enquête rondement menée par le commissariat permanent installé sur Facebook. Délit ? Il animait un faux compte Facebook au nom de Abdelmadjid Tebboune, le Premier ministre, et vient d’être mis en prison pour «usage et publication d’informations, de communications et de photos sans droit» et son ordinateur a été saisi, ainsi que deux personnes qui étaient avec lui, saisies aussi.

Le faux étant devenu un standard, le devoir du citoyen est donc d’aider la police et lui signaler qu’il y a 3 général Toufik sur Facebook et même une page de soutien au général Toufik. Une page «Général Othmane Tartag», un profil officiel Abdelaziz Bouteflika où la dernière publication remonte à avril 2014 et un faux Abdelaziz Bouteflika qui étrangement a cessé son activité en mai 2014.

Il y a par contre 21 profils Saïd Bouteflika, dont un homme d’affaires et une avocate à Delta cuisine et même une page «Saïd Bouteflika président de la République algérienne», ce qui en dit long sur les projets de succession. Un Chakib Khelil suivi par 200 000 personnes et un «Chakib Khelil ma n7abbekch» suivi que par 14 000 personnes. Il y a encore 4 profils Abdelmalek Sellal, tous vrais mais qui n’ont rien publié depuis le 24 juin, la veille de son limogeage.

Enfin, le faux Tebboune arrêté par la police, il reste quand même 9 profils du Premier ministre, même si les services du Premier ministère ont tenu à informer l’ensemble de la presse écrite et audiovisuelle que Abdelmadjid Tebboune ne dispose d’aucun compte à travers les réseaux sociaux, et il y a même un Abdelmadjid Tebboune de Tlemcen qui aime le football. Enfin de l’enfin, il y a lieu de signaler à la police en bon délateur qu’il existe un profil Abdelghani El Hamel sur Facebook, qui roule en BMW et poste des phrases du genre : «N’oublie pas la mort et ta rencontre avec Dieu.» Tahia El Djazaïr.

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie