Chroniques Point Zéro
 

Pour l’instauration de jours fériés les vendredis

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.01.17 | 10h00 Réagissez


En dehors de sa consommation excessive de pain, l’Algérie possède une particularité probablement unique, celle d’avoir 3 Jours de l’An par an. Dans l’ordre de leur apparition, le 1er janvier,  premier jour de l’année 2017 ; le 12 janvier, qui correspond au premier jour de l’an 2967, et le 25 septembre 2017, correspondant au 1er Moharram de l’an 1439.

Si pour un fêtard, ce pourrait être l’occasion de s’amuser à trois grandes occasions, même si la fête reste encore suspecte ici, pour un comptable, c’est un véritable casse-tête : comment boucler une année en ayant trois années par an, qui ont toutes les 3 un an, sauf l’année hégirienne qui a 10 jours de moins que les deux autres ?

Ce qui n’explique pas pour autant la grosse erreur de calcul dans la loi de finances 2017 telle que révélée par le quotidien Liberté puis El Khabar, inadmissible à ce niveau. Mais explique, pour les psychiatres qui aiment à soulignent la nécessité de repères temporels fixes pour se situer, la forme avancée de «trisophrénie» (de schizophrénie, deux, pour trisophrénie, trois) dont est victime l’Algérien, Arabe le vendredi, Amazigh les jours d’émeute et plus ou moins universel le reste du temps, s’il en reste.

Un peu comme si quelqu’un avait 10 ans, 30 ans et 50 ans en même temps et devait fêter trois anniversaires par année, ce qui n’est pas si grave, sauf pour ceux qui sont censés lui offrir des cadeaux. Pour bien comprendre le problème à plus haut niveau, c’est pour ce 2017- 2967-1439 que Sellal a expliqué qu’il ne peut être question de Printemps arabe cette année puisque le Printemps arrive le 12 janvier, sous-entendant que le seul printemps possible est amazigh, alors que c’est le seul qui n’est pas férié, oubliant que le Printemps berbère est aussi l’anniversaire d’une contestation et que, surtout, janvier est en hiver, pas au printemps, et le Printemps berbère se situe le 20 avril, pas le 12 janvier. D’où la question : en quelle saison de quelle année de l’année se situe le Premier ministre ?

Chawki Amari
 
Du même auteur
Le monde selon Rafic Ramadan (10)
Le monde selon Rafic Ramadan (9)
Le monde selon Rafic Ramadan (8)
Le monde selon Rafic Ramadan (7)
Le monde selon Rafic Ramadan (6)
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie