Chroniques Point Zéro
 

Le monde selon Rafic Ramadan (8)

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.06.17 | 12h00 Réagissez


Selon des informations encore non confirmées, il resterait environ 5 jours pour la fin du mois lunaire le plus difficile de l’année solaire, et toujours dans son échappée vers l’actualité internationale, Rafic et son lit surfent sur le monde et ses étranges humains qui le peuplent. C’est ainsi qu’il ne s’est pas vraiment attardé sur ces 12 Algériennes entrées dans le Guinness des records mondiaux en lavant 1000 assiettes après un f'tour géant organisé par un fabricant allemand de détergents et produits de vaisselle.

Rafic Ramadan, qui n’a rien à voir avec le Tarik du même nom et du même mois, a préféré s’intéresser au Paraguay. Pourquoi le Paraguay ? Pour rien, juste comme ça et par hasard, pays lointain de l’Amérique du Sud dont personne ne parle mais où la vue d’une femme en short ne provoque pas d’émeute et un non-jeûneur n’est pas traqué par toutes les polices de l’Etat.

Le Paraguay, grand comme la wilaya d’Adrar, est souvent confondu avec l’Uruguay, qui n’a pas de frontière avec le premier et pas grand-chose à voir avec lui. Seul pays au monde à avoir un drapeau national à deux faces différentes, le Paraguay est célèbre pour sa forêt amazonienne et ses coups d’Etat réguliers, comme le dernier en 2012, où l’establishment a réussi à destituer un Président progressiste qui a tenté d’éradiquer l’endémique corruption qui sévit dans le pays.

Car le Paraguay, comme l’Algérie, est aussi animé d’une certaine violence, celle-ci ayant valu au Paraguay un triste record mondial, celui d’un match de football de championnat national entre Teniente Farina et Libertad qui s’est arrêté à cause de l’arbitre qui a expulsé 36 joueurs, 18 de chaque équipe, y compris les remplaçants. Rafic a souri en l’apprenant et en bouclant cette information avec la première, celle du record mondial des Algériennes et leurs assiettes, a trouvé la conclusion provisoire : les hommes se battent pendant que les femmes font la vaisselle, et tout ça juste avec les mains. Un grand bravo à tous et à toutes.

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...