Chroniques Point Zéro
 

Disparition du ministère du chiffre

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.11.17 | 12h00 Réagissez


On attribue l’invention du verre, récipient en verre transparent dans lequel on boit, aux mystiques soufis. Par dépassement de la dualité baten-daher, esotérique-exotérique, ce qui est à l’intérieur doit se voir de l’extérieur. Depuis, on a abandonné les coupes opaques, bronze, cuivre ou or pour boire, même si le café se prend encore dans des tasses en céramique, même si en Algérie on préfère encore le boire, comme le thé vert, dans des verres.

On pourrait comparer la transparence à la démocratie et l’opacité à l’autocratie, ce que l’on boit dans cette dernière ne se voit pas, tout comme on ne sait pas ce qu’il y a dans le verre et qui est le serveur. Peut-être Djamel Kaouane, le ministre de la Communication qui était directeur de l’ANEP juste avant, ce qui explique qu’il a répondu à la directrice du journal El Fadjr en lui rappelant qu’elle a touché 73 milliards de centimes en publicité depuis 13 ans.

Mais comme c’est de l’argent public, on aimerait bien qu’il nous dise ce que chaque journal, petit ou grand, a reçu de l’ANEP et quels sont les journaux qui ne vendent aucun exemplaire mais sont quand même arrosés de publicité d’Etat par connivence avec leurs patrons. Esotérique, le ministre ne donnera pas d’autres chiffres, car, on a bien compris, il ne donne des chiffres que pour contre-argumenter, jamais pour informer.

C’est bien dommage, car en démocratie exotérique, il est moralement obligatoire d’informer sur ceux qui ont pris ces milliards de crédits non remboursés, sur comment sont vraiment partis les 1000 milliards de dollars et, entre autres, quel est le chiffre véritable de l’inflation.

Même si tout cet argent n’appartient pas à Kaouane, ces noms et ces chiffres resteront secrets. Pour tout le monde d’ailleurs, puisque même Bedoui, le ministre de l’Intérieur, vient d’avouer il y a deux jours à la Radio nationale que «nous n’avons pas le chiffre exact du fichier électoral». Tout va bien et ça tombe bien, les élections sont pour demain. Prenons un verre. Mais pas en verre.

Chawki Amari
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie