Chroniques Point Zéro
 

Démontage du montage

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.09.17 | 12h00 Réagissez


Il y avait Kader Japonais dans le raï, il y a maintenant Tahkout le Japonais dans l’automobile. Pour défendre son ami qui vend des Hyundai plus chères que Hyundai sans payer de douane et d’impôts, le Premier ministre a rappelé qu’aux débuts de l’industrie automobile japonaise, ils ont commencé petit, avec un tournevis.

Tahkout est donc déjà allé plus loin que les Japonais, puisqu'il a commencé avec un compresseur, machine qui génère de l’air et sert à gonfler les pneus. Mais ce que ne dit pas Ouyahia, c’est que dans le cahier des charges rédigé par son autre ami monteur Bouchouareb, il est stipulé que toute usine de montage doit avoir la signature du constructeur, ce que Tahkout n’a pas, contrairement à Volkswagen ou Renault. Peu importe, les lois sont faites pour rouler dessus et Bouchouareb est de toutes façons devenu indésirable. Mais pour les Algériens, déjà révoltés par les pratiques mafieuses du régime et de son entourage immédiat, ils auront abordé la rentrée avec une grande déprime, compliquée par la défaite humiliante de l’équipe nationale. La dernière carte du régime, pour faire oublier les scandales politiques et financiers en servant du football, vient donc de tomber. Même si toutes les équipes du monde perdent, chacun a rétrospectivement analysé le montage de cette formation, éléments importés et assemblés sur place sans cahier des charges. Ce qui se voit en bas se fait d’ailleurs en haut, chacun sait que Zetchi a été imposé à la tête de la FAF sur une liste unique, l’assemblée générale élective du 20 mars dernier ayant été obligée d’entériner l’installation d’hommes cooptés plus haut. Devant la défaite, toute la chaîne de commandement, entraîneur, président de la FAF et ministre des Sports, devrait payer, tout comme l’échec du développement national devrait sanctionner toute l’équipe dirigeante du pays. Une idée pour la rentrée économique, il semblerait plus utile de créer des usines de démontage, où l’Algérie est plus compétente, que des usines de montage.

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...