Chroniques Point Zéro
 

Contes de la lune : Le sourd qui est devenu muet

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.06.17 | 12h00 Réagissez


Il fallait ne pas s’y attendre, aucune explication sur la nomination-limogeage du ministre du Tourisme n’a été officiellement donnée et même le Journal officiel garde encore dans ses pages Messaoud Benagoun à son poste. C’est ainsi, le régime n’explique pas son geste et contre-geste mais laisse faire Ennahar TV, toujours là pour le défendre. Messaoud est un voleur de poules, il y a donc une explication mais non officielle, qui pourra toujours être démentie par le gardien du poulailler.

C’est de cette façon qu’un sourd, qui n’entend plus rien, les clameurs et critiques contre lui et ses appareils, devient muet, n’ayant plus rien à dire, laissant les autres dire tout et n’importe quoi. Surprise ? Pas vraiment, Saïd Bouteflika, après 18 ans de règne, est vu à un sit-in contre Ennahar, comme le boucher venu à une réunion de végétariens, paradoxe de celui qui élève et dépèce l’animal pour se demander après pourquoi il y a du sang par terre. Devenu citoyen l’espace d’un instant, ce qu’il était avant d’être propulsé par une concordance familiale, il a tenté de se démarquer de ce qu’il a lui-même contribué à créer, une TV thématique dont la spécialité est de salir tous les militant(e)s. Sentant la fin proche, c’est le moment de se rapprocher de la société civile, celle-là même qu’il a ignorée, préférant quelques nababs incultes qui lui servent de cour. Résultat ? Il est parti, muet, hué, et tout le monde s’est demandé si ce n’était pas une nouvelle caméra cachée d’Ennahar. Mais si la TV a suspendu ses discutables caméras cachées, pourquoi exiger la fermeture de la chaîne ? Demander à un régime déjà liberticide de fermer une télévision ? Un non-sens, pas comme pour Benagoun, qui était  parmi les 5 personnes qu’a proposées Benyounès à Bouteflika ou son frère, on ne sait plus. Mais dans ces 5 cadres d’élite du MPA, il y a incorporé son propre frère, poussé à Alger comme député mais non élu, tout comme Benagoun proposé comme député à Batna mais non élu. Si si, il y a une logique.

Chawki Amari
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie