A la une Actualité
 

Poursuite de la généralisation de l’utilisation des TIC

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.06.17 | 12h00 Réagissez

 
	Carte nationale d’identité biométrique électronique (CNIBE)
Carte nationale d’identité biométrique...


Le plan d’action du gouvernement, conduit par Abdelmadjid Tebboune, adopté en Conseil des ministres, vise clairement à «l’accroissement de la contribution des services des technologies de l’information et de la communication dans le produit intérieur brut en les plaçant comme levier essentiel pour le développement d’une économie intégrée, ouverte et compétitive».

Il s’agit aussi d’assurer la couverture numérique des territoires en développant, l’accès au très haut débit à toutes les couches de la société, y compris dans les zones considérées non rentables. Il est fait mention également de la «promotion du contenu numérique et l’édification de la société de l’information».
Le plan d’action consacre une grande partie à la poursuite de la modernisation de l’administration publique et au renforcement de la qualité du service public. Concrètement, cela devrait se traduire par la poursuite de la modernisation des titres d’identité et de circulation et leur généralisation, notamment la carte nationale d’identité biométrique électronique (CNIBE), le permis de conduire biométrique électronique et la carte d’immatriculation électronique d’automobile. En outre, il est prévu le lancement d’innovations, telles que le self-service au sein des services administratifs, à travers des bornes automatisées de distribution de documents administratifs, les prestations à distance utilisant les procédés de certification et de signature électroniques et la mise en service du projet «e-commune» dont la totalité de son périmètre de gestion sera informatisé. Il est question aussi d’utiliser les TIC comme moyen de simplifier les procédures et lutter contre la bureaucratie.
L’autre enjeu : améliorer la gouvernance locale et le rapprochement de l’administration à l’administré. Le gouvernement présentera des réformes qui définiront mieux les compétences respectives de l’Etat et des collectivités territoriales, ainsi que les moyens financiers et humains nécessaires à l’exercice d’attribution renforcés à travers la révision des lois relatives à la commune et à la wilaya pour harmoniser les régimes juridiques et renforcer la démocratie locale.

Kamel Benelkadi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie