A la une Actualité
 

dimanche 24 septembre 2017

 
	Meziane Meriane, président du Snapeste

Le principe d’actions de protestation retenu

L’intersyndicale est décidée à reprendre la protestation. Le principe d’engager des actions a été retenu lors de la réunion d’une dizaine de syndicats autonomes regroupés, hier, au siège de l’Unpef.

 

Abderrahmane Benkhalfa à Tizi Ouzou : «Il faut une maîtrise et une vigilance dans l’utilisation du financement non conventionnel»

 

Benghabrit fixe le calendrier des vacances scolaires

Le ministère de l’Education nationale vient de  fixer le calendrier des vacances scolaires pour l’année 2017-2018.

 

Près de six tonnes de kif traité saisis durant la saison estivale

Après une saison estivale mouvementée avec des accidents de la route, des noyades et d’immenses feux de forêt, les éléments de la Gendarmerie nationale n’ont pas eu droit au repos.

 

Pétition pour boycotter le 22e SILA

Une pétition a été lancée pour le boycott du 22e Salon international du livre d’Alger (SILA). Initiée par la jeune écrivaine Sarah Haïdar, cette pétition se veut un cri de colère contre ce qu’est devenu ce rendez-vous du savoir et de la culture.

 

On vous le dit

samedi 23 septembre 2017

Le discours à géométrie variable d’Ouyahia

C’est à un drôle d’exercice d’équilibriste que s’est livré le Premier ministre Ouyahia, lors de son intervention à l’APN, jeudi 21 septembre.

 

La planche à billets, la solution extrême

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a défendu ce jeudi devant les députés l’option de la planche à billets.

 

Le budget d’équipement sera revu à la hausse

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a esquissé jeudi dernier les contours du projet de loi de finances 2018.

 
«Le financement non conventionnel doit être encadré et limité»

«Le financement non conventionnel doit être encadré et limité»

 

Attaque en règle contre l’opposition

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, perd son self-control. Agacé par les charges des députés des partis de l’opposition qui lui ont rappelé, trois jours durant, les multiples échecs des gouvernements successifs depuis 1999, il laisse resurgir ses réflexes naturels.

 

Ouyahia dénonce une «inquisition»

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a défendu la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, contre ses détracteurs.

 

S’en tenir à la règle de droit

 
 
	La contraception ne commence à être utilisée par les femmes mariées qu’après 
	 la naissance du premier enfant. Seules 2,8% des femmes mariées sans enfant l’utilisent

Le taux de natalité est passé de 2,1 à 2,6% en moins de 10 ans

Alors que des moyens importants ont été mis en place à travers les programmes de planning familiaux, l’Algérie,  après avoir réussi le challenge de réduire son taux de natalité, connaît une hausse inquiétante du taux de démographie, expliquée par un recul assez important du recours à la contraception.

 
«La politique des mesures contraceptives et de l’espacement des naissance a échoué»

«La politique des mesures contraceptives et de l’espacement des naissance a échoué»

Ayant dirigé l’étude, Nadia Aït Zaï, directrice du Ciddef, explique dans l’entretien qu’elle nous a accordé que la hausse du taux de natalité est due à la régression du recours aux moyens contraceptifs, lié principalement au recul de la politique de l’Etat en matière de planning familial.

 

Béjaïa : La LADDH interdite de tenir son université d’automne

n Les services de la daïra de Souk El Tenine (à l’est de Béjaïa) viennent d’interdire à la Ligue algérienne de la défense des droits de l’homme (LADDH) de tenir sa première université d’automne prévue du 5 au 8 octobre prochain dans cette ville.

 
 
	Hammou Ahmed Touhami

La spoliation d’une commune par l’ex-wali au profit de l’affairisme

La première affaire, comme la deuxième, découlent d’un abus de pouvoir caractérisé de l’ex-wali, Hammou Ahmed Touhami. Commençons par la première, qui a trait à une concession de gré à gré accordée à un promoteur immobilier et commise sur proposition du directeur des Domaines.

 

Après l’insécurité, les jeunes entre drogue et chômage

Bentalha est aujourd’hui un grand quartier aux multiples constructions cubiques. A première vue, le visiteur qui s’y aventure croit être dans une commune à part entière tellement la localité est en mouvement les jours de semaine.

 

«Lors des commémorations des événements, la reviviscence est réactivée»

 

Un centre dédié à la prise en charge psychologique des victimes

Depuis son installation, le 27 septembre 1997, soit quatre jours après le massacre de Bentalha, le centre Mohamed Hadjadj de Bentalha, dédié aux soins et à la prise en charge psychologique des enfants victimes de la décennie noire en général, et du massacre de la localité en question en particulier, continue à fonctionner pour apporter aide et accompagnement psychologique aux enfants en difficulté et aux adultes en souffrance morale.

 

<< < 14151617181920

le dessin du jour
LE HIC MAZ
impact journalism days

 

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie