A la une Actualité
 

vendredi 06 octobre 2017

L’ordonnance sur le crédit et à la monnaie en débat à l’APN Réagissez

Des députés intervenant hier, au premier jour de l’examen du projet de loi complétant et amendant l’ordonnance relative au crédit et à la monnaie, ont affirmé que la concrétisation des objectifs de l’article 45 bis, objet de l’amendement en cours pour l’activation du financement non conventionnel, était tributaire de la mise en œuvre des réformes économiques et  financières structurelles annoncées.

 

L’ordonnance sur le crédit et à la monnaie en débat mardi prochain au Sénat Réagissez

 Le Conseil de la nation reprendra ses travaux mardi prochain en séances plénières consacrées à la présentation et au débat du projet de loi sur la monnaie et le crédit, a indiqué hier un   communiqué de l’institution parlementaire.

jeudi 05 octobre 2017

Loi sur les hydrocarbures: la révision ne concernera pas la règle 51/49% Réagissez

La révision de la loi sur les hydrocarbures en   vigueur "ne portera sur aucune question de souveraineté" y compris la règle   51/49% régissant les investissements étrangers en Algérie, a indiqué jeudi   le Premier ministère sur son site web.

 

Booster l’économie numérique Réagissez

Selon les statistiques officielles, plus de 100 000 transactions ont été effectuées depuis le lancement du e-paiement en octobre 2016.

 

Noureddine Bouderba : «Les déclarations chocs d’Ouyahia préparent la grande austérité» Réagissez

Noureddine Bouderba réfute les termes imposés du débat «économiste» sur les techniques monétaires. «Le vrai débat est celui de savoir pourquoi, malgré les ressources naturelles et économiques du pays et une population jeune, malgré les 800 milliards de dollars de recettes extérieures, les caisses de l’Etat sont déclarées vides ?»  Si caisses vides il y a, dit-il, c’est d’abord la conséquence de «l’échec d’une politique et non d’un accident passager, provoqué par la chute des prix du pétrole».

 
 
	Abdelaziz  Bouteflika a présidé, hier, la réunion du Conseil des ministres

Hausse des transferts sociaux Réagissez

Le projet de loi de finances pour 2018 introduit plusieurs nouvelles mesures, parmi lesquelles l’instauration d’un impôt sur la fortune.

 
 
	Farid Bedjaoui et Chakib Khelil

Coup de théâtre, le témoin met de l’eau dans son vin Réagissez

La dernière audience du procès Saipem-Sonatrach, qui se déroule au tribunal de Milan, a connu un véritable coup de théâtre qui ne manquera pas d’influer sur la suite des débats. Le principal dénonciateur et témoin, Pietro Varone, a fait des déclarations qui allègent, voire infirment, ses précédentes accusations.

 
 
	Le 5 octobre 1988, les édifices représentant les symboles de l’Etat ont été la cible des manifestants

Octobre 1988, une histoire qui reste à écrire Réagissez

Il y a 29 ans jour pour jour, l’Algérie était ébranlée par le soulèvement populaire d’Octobre 1988. Près de trois décennies après cet événement majeur, force est de constater que très peu de choses, à bien y regarder, ont été écrites sur cette séquence décisive de notre histoire contemporaine.

 

Le manque d’audace du gouvernement Réagissez

Logique dépensière en temps de crise ! Alors que l’économie du pays sombre dans une impasse budgétaire, le gouvernement de Bouteflika vient d’adopter en Conseil des ministres un projet de loi de finances marqué par une orientation dispendieuse.

 

Noureddine Bouderba : «L’IRG-salaires, c’est 26% des recettes fiscales contre 15,7% pour l’Impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS)» Réagissez

Pour le Premier ministre, ni le recouvrement des impôts dus au fisc, ni l’argent de l’informel, encore moins la somme des crédits non remboursés ne pourront constituer des alternatives viables au déficit abyssal se creusant dans le budget de l’Etat.

 

Hausse du budget d’équipement Réagissez

Le Conseil des ministres a tenu mercredi à Alger une réunion sous la présidence du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et a rendu public un communiqué, dont voici le texte intégral : «Son Excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a présidé une réunion du Conseil des ministres, ce mercredi 4 octobre 2017, correspondant au 13 Moharam 1439.

 

En bref… Réagissez

 

«La vérité d’abord, la réconciliation ensuite» Réagissez

Non à l’impunité, non à l’oubli !» C’est le cri que vient de lancer, une nouvelle fois, le Collectif des familles des disparus en Algérie (CFDA) qui organise, depuis hier au siège du FFS à Alger, «les journées contre l’oubli» pour rappeler à l’opinion, à l’occasion du 12e anniversaire de la charte pour la paix et la réconciliation nationale, que les victimes cherchent encore la vérité.

 

Les parents se rabattent sur les écoles coraniques Réagissez

Le problème de la surcharge des classes refait surface cette semaine dans la wilaya de Boumerdès, à l’occasion de la rentrée des élèves du préscolaire.

 

On vous le dit Réagissez

mercredi 04 octobre 2017

Loi de finance : les transferts sociaux en hausse de 8% pour 2018

Une enveloppe budgétaire de 1.760 milliards de DA   sera allouée aux transferts sociaux durant l'exercice 2018, indique le   projet de loi de finances 2018 adopté mercredi par le Conseil des   ministres.

 

Loi de finances 2018: réduction du budget de fonctionnement et adaptation de la législation fiscale

Le projet de Loi de finances 2018, adopté   mercredi par le Conseil des ministres, prévoit une réduction du budget de   fonctionnement dans un contexte de la volonté des pouvoirs publics   d'entamer le retour à l'équilibre budgétaire dans moins de cinq années. 

 

Le préemploi affecté par la crise

Près de 145 000 contrats de travail  des différentes formules de préemploi ont été résiliés ou non renouvelés.

 

«Le pouvoir espère gagner du temps jusqu’à la présidentielle de 2019»

Le président du RCD, Mohcine Belabbas, commente les choix du gouvernement Ouyahia qu’il qualifie «de fuite en avant». Il clarifie également les positions du parti sur l’application de l’article 102 de la Constitution et le rôle de l’armée.

 
 
	Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs

«Cessez de vous cacher derrière le programme de Bouteflika !»

La première dame du Parti des travailleurs (PT) s’est interrogée sur les visées réelles du gouvernement qui propose des solutions faciles pour la crise aiguë qui secoue le pays.

 

<< < 78910111213141516 > >>

le dessin du jour
LE HIC MAZ
impact journalism days

 

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...